vendredi 27 mai 2016

Un VINdredi pour découvrir le Viognier

C’est VINdredi et le Tire-bouchon vous recommande un vin blanc à découvrir.  C’est avec plaisir que je vous  suggère un vin de France,  soit le Gayda Viognier

Nom du vin : Gayda Viognier
Cépage : Viognier
Millésime : 2013
Région : Languedoc
Pays : France
Catégorie : Blanc
Alcool : 13  %     
Prix : 19.99 $
Fermeture : Capsule à vis
CUP # 3760143270490
La note Le Tire-bouchon : 3 ½  

Notes de dégustation
Un vin à la robe  jaune pâle, légèrement dorée avec un bouquet explosif qui dégage des arômes de pêche, de poire, de noix, d’abricot, de fleur d’acacia et d'épices. Un Viognier avec élégance et un bel équilibre du fruit.  En bouche de la fraîcheur pour ce blanc fin de belle qualité, avec sa texture grasse et onctueuse.  Le vin a été élevé pendant 6 mois sur lies fines avant assemblage et la mise en bouteille.  Une finale en rondeur! 

Un vin à servir entre 8 et 10 º C.  Ce Viognier est à boire dans sa jeunesse, mais il se conservera au cellier près de 4 ans suivant le millésime.   



Accord mets et vin

Les vins provenant de ce cépage accompagnent les aliments épicés de la cuisine thaïlandaise et la cuisine vietnamienne.  Pour mettre un peu d’exotisme à votre table, vous pourrez l’harmoniser avec des crevettes grillées au lait de coco sur vermicelles de riz, du succulent poulet Général Tao, des dumplings au porc ou au poulet, des sushis ou une simple salade asiatique.  On pourra l’associer avec des linguines aux palourdes, aux herbes et au citron ou encore une pizza aux fruits de mer, au chèvre et au basilic sur le gril. 

vendredi 20 mai 2016

On prend le taureau par les cornes en ce VINdredi!

C’est VINdredi et le Tire-bouchon vous recommande un vin rouge d’Espagne.  C’est avec plaisir que je vous  suggère le Sangre de Toro de Torres.         

Nom du vin : Sangre de Toro de Torres
Cépage : Grenache et Cariñena
Millésime : 2014  
Région : Catalogne  
Pays : Espagne
Catégorie : Rouge
Alcool : 13,5 %     
Prix : 13.79 $
Fermeture : Liège
CUP # 8410113003294
La note Le Tire-bouchon : 3 ½  

En 1954, Miguel Torres cherchait déjà les raisins rouges les plus prisés de la région , Garnacha et Cariñena, pour créer un vin différent qui exprimerait le caractère authentique de la terre . Cela a conduit à la naissance de " Sangre de Toro ", dont le nom est inspiré par Baccus, dieu romain du vin, connu dans les temps anciens comme «Fils du Taureau " .  – Source www.torres.es

Notes de dégustation

Un rouge doté d’une robe rubis foncée de belle brillance avec des pourtours grenat.  Ce vin catalan est charmeur avec la complexité de ses arômes méditerranéens avec des notes d’épices et de mûres.  Frais, expressifs et intenses des arômes de fruits rouges se fondent parmi les nuances subtiles d’un vieillissement en chêne.  La bouche est veloutée  avec ses saveurs élégantes de réglisse, de petits fruits de la forêt  et une touche de prune et vanille.
Un vin à servir entre 15 et 17 º C.  Ce vin d’Espagne prêt à boire, mais qui se conservera au cellier près de 5 ans suivant le millésime.   

Accord mets et vin

Ce rouge sera parfait pour répondre aux attentes des personnes gourmandes qui recherchent un vin qui met en valeur les plaisirs de la table.  Il sera idéal avec les ragoûts, gibier, paellas de viande et une cuisine traditionnelle de montagne.  

vendredi 13 mai 2016

Un VINdredi qui groove à la mode autrichienne!

C’est VINdredi et le Tire-bouchon vous recommande un blanc d’un pays un peu méconnu des amateurs de vin.  C’est avec plaisir que je vous  suggère un vin blanc d’Autriche,  soit le Grooner Gruner Veltliner

Nom du vin : Grooner Gruner Veltliner
Cépage : Gruner Veltliner       
Millésime : 2014
Région : Kremstal
Pays : Autriche
Catégorie : Blanc
Alcool : 12 %     
Prix : 19.49 $
Fermeture : Capsule à vis  
CUP # 9120010690839
La note Le Tire-bouchon : 3 ½

Je vous invite à la découverte d’un cépage typiquement autrichien!  En fait, il s’agit d’une rareté au Nouveau-Brunswick quand on parle de vin d’Autriche, mais il ne faudrait pas faire l’autruche pour autant en passant à côté du Gruner Vertliner.

Notes de dégustation
Si vous recherchez un vin d’apéritif par excellence pour remplacer votre pinot grigio ou sauvignon blanc pour les journées estivales, vous devez goûter ce produit.  On est en présence d’un blanc aromatique à souhait.  Une belle couleur d’un jaune aux reflets verdâtres qui témoigne de la jeunesse et de la fraîcheur qui caractérise ce vin.  Un vin doté d’un nez  parfumé  d'épices, avec des notes de fumée et d’agrumes.  La bouche est minérale, ronde et gourmande avec ses saveurs de pommes  et d’effluves herbacées.  Sa texture ample se termine dans une finale assez soutenue.

Un vin à servir entre 8 et 10 º C.  Meilleur dans sa jeunesse, il est prêt à boire mais il se conservera au cellier près de 3 ans suivant le millésime.

Accord mets et vin

Bon vin pour savourer en apéritif mais qui dénote une belle polyvalence autour d’une table.  Les poissons et fruits de mer lui feront honneur.  Je propose des brochettes de crevettes aux agrumes, sauce à la ciboulette,  un burger de saumon frais ou encore du bon homard bouilli du Nouveau-Brunswick,  et servit avec beurre citronné aux câpres.  Morue, moules, pétoncles et autres festins de la mer sont à essayer! 

vendredi 6 mai 2016

Un VINdredi dans l'ambiance du soleil portugais!

C’est VINdredi et le Tire-bouchon vous recommande un vin rouge du Portugal.  C’est avec plaisir que je vous  suggère le Animus Douro DOC.        

Nom du vin : Animus Douro
Cépage : Touriga Nacional , le Tinta Roriz et le Touriga Franca      
Millésime : 2014  
Région : Douro
Pays : Portugal
Catégorie : Rouge
Alcool : 13 %     
Prix : 14.29 $
Fermeture : Liège
CUP #5601815421216   
La note Le Tire-bouchon : 3  

Le vinificateur Vicente Leite Faria a fait ses classes à Bordeaux et au Portugal et il a plus de 30 ans d'expérience dans le domaine.  Sa famille est impliquée dans l’industrie viticole  dans la région de Douro depuis plus de 200 ans!   Animus est la désignation du latin qui signifie âme ou esprit.

Notes de dégustation
Un rouge élaboré avec les cépages autochtones portugais comme le Touriga Nacional , le Tinta Roriz et le Touriga Franca .  Il en résulte un vin de soleil avec une robe d’une teinte rubis de bonne intensité, et un nez remarquablement parfumé de notes fruitées, de viande fumée et d’épices.  En bouche le délice est évident avec ses saveurs de fruits noirs, de torréfaction et de poivre noir fraîchement moulu.  Il s’en dégage une bonne acidité et des tannins étoffés. C’est un vin corsé, mais quand même doté d’une belle souplesse.
Un vin à servir entre 15 et 17 º C.  Ce portugais est prêt à boire, mais il se conservera au cellier près de 6 ans suivant le millésime.  Un passage en carafe une trentaine de minutes avant de le servir permettra d’augmenter votre plaisir de dégustation.

Accord mets et vin

Ce mélange en rouge offre aux amateurs de viandes rouges plusieurs raisons de se réjouir.  On pourra l’apprécier avec des côtes grillées ou de délectables hamburgers.  Personnellement je me réconforte avec le plaisir de le déguster avec un bon steak de filet mignon, sauce au poivre.  Ajouter une petite touche mexicaine en lui associant des tortillas au steak et aux légumes grillés. 

vendredi 29 avril 2016

On sort les bulles pour la 100e chronique du VINdredi!!

C’est VINdredi et le Tire-bouchon vous recommande un vin festif pour souligner la 100e chronique sur les ondes de CKLE la Superstation.  Aujourd’hui nous festoyons avec un italien effervescent, soit le Zonin Prosecco Spécial Cuvée

Nom du vin :  Zonin Prosecco Spécial Cuvée
Cépage : Prosecco
Millésime : Non-millésimé
Région : Vénétie
Pays : Italie
Catégorie : Blanc
Alcool : 11   %     
Prix : 18.99 $
Fermeture : Liège
CUP #8002235024129
La note Le Tire-bouchon : 3  ½

La chronique du VINdredi a effectué son entrée sur les ondes de la SuperStation le 21 septembre 2012.  Cette chronique a vu le jour lorsque j’ai lancé mon guide Le Tire-bouchon et elle avait alors pour but de promouvoir la vente de mon guide des vins.
 Au fil des années, la chronique a grandi en popularité et c’est devenu une expression populaire qui anime les conversations lorsque le vendredi arrive. 

Notes de dégustation
Les bulles lancent un appel à l’élégance avec ce prosecco qui se distingue avec une robe de couleur jaune pâle de faible intensité. De belles bulles en finesse dansent dans le verre pour rappeler le plaisir festif de célébrer nos bons coups sous la barre des 20 dollars.  Son bouquet est attrayant et intense avec un nez qui dégage des arômes d'amande, de poire et de subtiles notes florales.  Découvrez ce blanc mousseux  exprimant  une agréable fraîcheur, fruité et aromatique. Un bel équilibre des saveurs avec une touche d’amande et une finale en délicatesse.   

Un vin à servir entre 8 et 10 º C.  Ce mousseux est  prêt à boire, et il est préférable de le consommer dans sa jeunesse.

Accord mets et vin

Un excellent vin d’apéritif qui pourra également être servi pendant le repas, y compris au dessert.   C’est un vin adéquat pour les hors d’œuvres comme des bouchées de saumon et salsa fraîche, des cévichés et canapés aux avocats et aux crevettes.  On pourra aussi l’apprécier avec des huîtres et même du homard.  Finalement avis aux amateurs de rouleaux printaniers, car il sera également sous son plus beau jour avec ce plat. 

vendredi 22 avril 2016

Préparez votre VINdredi avec un rouge de Sonoma!

C’est VINdredi et le Tire-bouchon vous recommande un rouge gorgé du soleil de la Californie.  C’est avec plaisir que je vous  suggère un vin de Sonoma,  soit le Louis M Martini Sonoma Cabernet.

Nom du vin : Louis M Martini Sonoma Cabernet
Cépage : Cabernet
Millésime : 2013
Région : Californie
Pays : États-Unis
Catégorie : Rouge
Alcool : 14  %     
Prix : 23.49 $
Fermeture : Liège
CUP #085000011638  
La note Le Tire-bouchon : 3  

À 45 minutes en voiture au nord du Golden Gate Bridge et de San Francisco, le comté de Sonoma est un véritable must pour les amateurs de vins. Cette région de vignobles renommée dans le monde entier propose près de 400 entreprises vinicoles et elle partage une frontière avec la Napa Valley.   J’ai eu la chance de visiter ces magnifiques régions en 2008 et je peux vous affirmer que Sonoma a beaucoup à offrir sur le plan des vins et demeure peut être plus accessible que ces voisins de Napa.

Notes de dégustation
La Californie est reconnue pour le succès dans la culture du cabernet sauvignon.  Ce spécimen de Louis M Martini est caractérisé par une belle typicité du cépage.  Un rouge à la robe rubis de bonne intensité et des arômes facilement perceptible de fruits noirs et de tabac avec quelques notes de de thym et de réglisse.  Il s’agit d’un cabernet sec accompagné d’une acidité rafraîchissante.  La bouche est solide avec des tannins charnus et  il s'affirme par des saveurs de fruits noirs et d'épices qui débouchent sur une finale en longueur.

Un vin à servir entre 16 et 18 º C.  Ce cab est prêt à boire, mais il se conservera au cellier près de 6 ans  suivant le millésime.   

Accord mets et vin

L’été approche tranquillement mais surement et il n’est pas insensé d’entrevoir les beaux jours sans penser aux plaisirs du BBQ avec ce rouge de Sonoma.   On pourra s’en délecter avec un bon contre-filet de bœuf à la bordelaise,  de bonnes brochettes de bœuf et d'agneau avec marinade au vin rouge et pourquoi pas un met relevé comme un osso buco de veau au fenouil.   Pour les adeptes de la mijoteuse, un ragoût de boulettes et sauce au smoked meat est à considérer. 

vendredi 15 avril 2016

Un Chardonnay pour assouvir votre plaisir du VINdredi!

C’est VINdredi et le Tire-bouchon vous recommande un vin blanc à découvrir.  C’est avec plaisir que je vous  suggère un vin d’Argentine, soit le Don David Reserve Chardonnay

Nom du vin : Don David Reserve Chardonnay
Cépage : Chardonnay
Millésime : 2013
Région : Cafayate
Pays : Argentine
Catégorie : Blanc
Alcool : 14  %     
Prix : 16.99 $
Fermeture :  
CUP # 7790189000191    
La note Le Tire-bouchon : 3  

Ce vin de la région de la Vallée de Cafayate en Argentine est l’œuvre de l’excellent producteur Michel Torino.  La gamme de Don David sont les vins phares du domaine Bodega El Esteco nommé en hommage au fondateur de la cave David Michel.  Ces produits sont disponibles au Nouveau-Brunswick depuis de nombreuses années.

Notes de dégustation
Un beau Chardonnay légèrement dorée avec des reflets verts.  Son nez est charmeur avec l’intensité de son bouquet qui rappelle les fruits, de pommes, de pêche et d'agrumes.  Les saveurs tropicales caractérisent une bouche mielleuse aux notes beurrées. Un vin blanc onctueux et lisse en texture, grâce à la fermentation malolactique.  Globalement, un très bon  vin avec ses saveurs de poires, de pommes et  de pain grillé.  Un bel harmonie en bouche.
Un vin à servir entre 8 et 10 º C.  Ce Chardonnay est prêt à boire, mais il se conservera au cellier près de 5 ans  suivant le millésime.   
Accord mets et vin

Bon vin pour partager de façon conviviale autour d’une table.  On pourra l’associer à des plats de porc, de la volaille et certains poissons riches comme le saumon ou encore le thon.  On pourra l’accompagner aussi de poissons grillés et même de cuisine asiatique.

vendredi 8 avril 2016

Un VINdredi qui annonce le retour du BBQ avec un Malbec

C’est VINdredi et le Tire-bouchon vous recommande un vin pour amorcer la saison du BBQ.  C’est avec plaisir que je vous  suggère un vin du Chili, soit le Caliterra Tributo Malbec!

Nom du vin : Caliterra Tributo Malbec
Cépage : Malbec       
Millésime : 2011
Région : Vallée Centrale
Pays : Chili
Catégorie : Rouge
Alcool : 14 %     
Prix : 18 .99 $
Fermeture : Liège
CUP # 831573000193  
La note Le Tire-bouchon : 3  

Le Malbec constituent un incontournable lorsque l’on parle des vins de l'Amérique du Sud.  Habituellement plus connu comme une spécialité en Argentine, ce cépage donne cependant de bon résultats aussi au Chili. 

Notes de dégustation
Comme la plupart de Malbec, on y découvre  une couleur rouge violacé opaque. On est en présence d’un Malbec au nez intense et élégant avec des arômes envoutants d’épices, de réglisse, de tabac, de prune, cannelle et de fruits noirs à maturité.  La bouche est suave avec un bel équilibre au niveau de l’acidité, ses tannins charnus et ses fruits subtilement confiturés. Un rouge moyennement corsé et tout de même facile à boire, idéal autour d’un bon BBQ.

Un vin à servir entre 15 et 17 º C.  Ce Malbec chilien est prêt à boire, mais il se conservera au cellier près de 5 à 7 ans  suivant le millésime.  Un passage en carafe une trentaine de minutes avant de le servir permettra d’augmenter votre plaisir de dégustation.

Accord mets et vin

Bon pour les amateurs du régime carnivore!  On pourra savourer les plaisirs de ce vin avec des viandes rouges notamment avec des côtes levées ou un bon bœuf bourguignon.  Ce vin de la Vallée Centrale sera aussi approprié avec des sandwichs de bœuf ou de porc grillé.   Je vous recommande également du gigot d'agneau, sauce aux canneberges ou encore  un savoureux magret de canard rôti à la sauce aux champignons et au brandy. 

vendredi 18 mars 2016

VINdredi avec un Homage Pinot Noir de Mendoza

C’est VINdredi et le Tire-bouchon vous recommande un vin de la région de Mendoza!  C’est avec plaisir que je vous suggère un vin rouge de l’Argentine soit le Santa Ana Homage Pinot Noir.
 
Nom du vin : Santa Ana Homage Pinot Noir
Cépage : Pinot Noir      
Millésime : 2014
Région : Mendoza
Pays : Argentine
Catégorie : Rouge
Alcool : 13 %     
Prix : 12.29 $
Fermeture : Capsule à vis  
CUP # 7790762051930  
La note Le Tire-bouchon : 3  

Ce Pinot Noir a décroché la 79e position dans mon Top 100 de 2015 et il figure dans les 10 meilleurs vins de ce cépage dans ce même décompte. 

Notes de dégustation

Vous cherchez un Pinot Noir abordable et ayant de la personnalité, alors découvrez ce vin à moins de 15$!   Un rouge à la robe rubis et au nez intense de ses parfums de fruits noirs, ses notes de vanille et ses arômes subtilement fumées.   La bouche est fraîche et velouté, avec ses saveurs de fruits et de vanille.  Ce vin a bénéficié d’un vieillissement en fûts de chêne français et américain pour près de 6 mois.

Un vin à servir entre 15 et 17 º C.  Prêt à boire, mais il se conservera au cellier près de 4 ans suivant le millésime.

Accord mets et vin

Un rouge qui se prendra bien au moment de l’apéritif mais aussi autour de bons plats entre amis.  C’est un Pinot noir à découvrir avec des viandes rouges comme du bœuf braisé aux tomates et au vin rouge, une bonne fondue chinoise ou même un risotto.  Un rouge argentin polyvalent que l’on pourra tantôt harmoniser avec des pâtes et de la viande blanche comme une poitrine de dindon rôtie à l'érable.

dimanche 13 mars 2016

Une lecture pour en finir avec le snobisme du vin

La découverte des vins est de plus en plus accessible auprès d’un large public.  Auparavant le vin était davantage (voir trop) associé à une certaine élite, voir même un monde beaucoup plus snob que noble.  Imaginez d’avoir été un acteur privilégié de ces changements de mentalité sur une période de plus de 40 ans. C’est pourtant ce qu’a vécu Jacques Orhon, connu comme étant le globe-trotter du vin.  

Ce sympathique monsieur que j’ai rencontré pour la première fois l’été dernier à Chicoutimi lors du Festival des vins du Saguenay n’en est pas à ses premiers pas dans le monde du divin nectar de la vigne.  Il était spécialement fier de me partager qu’il tablait sur un livre à être publié sous peu chez les libraires.  Son plus récent opus Le Vin Snob est d’ailleurs disponible depuis novembre dernier. J’ai récemment eu le bonheur de mettre la main sur ce bouquin et je n’ai pas tardé à me plonger dans la lecture d’un couvert à l’autre.

Ce français d’origine, installé au Québec depuis l’année olympique montréalaise, est sommelier depuis presque toujours.  Son parcours dans le milieu impose le respect.  L’homme a œuvré à l’Hôtel La Sapinière, au prestigieux Four Seasons Hôtel d’Edmonton en Alberta, et au réputé restaurant Le Saint Trop’ à Ste Adèle. Il a fait aussi sa marque en étant à l’origine de la formation d’une grande quantité de sommeliers au Québec, en sa qualité de professeur à l’École Hôtelière des Laurentides de 1981 jusqu’à sa retraite en 2010.

Sans tambour ni trompette, c’est aussi lui qui a fondé l’Association canadienne des sommeliers professionnels et en a été son président jusqu’en 2002.  Il faut préciser qu’il a été aussi assez prolifique comme auteur avec plusieurs bons ouvrages sur le vin et figurant encore comme une référence aujourd’hui.  Par son plus récent livre, c’est un ni plus ni moins un périple à travers ses récits de voyages, d’enseignements, de rencontres et d’expériences, dans lequel il se dévoile. Il le fait avec honnêteté par le biais d’observations, réflexions et de faits concrets sur le monde du vin.

Ce virtuose du tire-bouchon est aussi maître dans l’art de raconter les choses avec des mots qui touchent la cible et qui accrochent un sourire au passage, avec des expressions qui ne trahissent pas ses racines tout en témoignant d’une vaste connaissance de la filière vin. 

En lisant certains chapitres, je me suis souvenu de ma rencontre avec un autre grand défenseur de l’approche conviviale du vin, le regretté Jules Roiseux. Ne pas trop se prendre au sérieux, voilà car c’est en fait le message de fond que Jacques tente de véhiculer dans son livre. C’est notamment pour faire en sorte que cesse cette intimidation de certains qui veulent selon lui, épater la galerie en faisant régner leur soit disant savoir et en faisant fuir ainsi les œnophiles en devenir. 

Jacques Orhon ne se gêne pas au passage pour décrier qu’il existe des bloggeurs qui font du bon travail et des blagueurs qui polluent parfois le web avec des faussetés, en véhiculant des inexactitudes ou en sombrant carrément dans le potin. Sans sombrer dans le piège de nommer des noms, la mention de cette réalité par l’auteur a le mérite de nous faire penser à certaines personnes, notamment en lisant son chapitre l’ÉcriVIN.

En fait ce qui est captivant dans son livre, c’est qu’on a l’impression de boire à la source, car il aborde une multitude de sujets allant des vins bios, l’importation privée, les primeurs, les millésimes, les producteurs, restaurateurs, l’usage du bois dans l’élaboration du vin et même la dictature des notes.  Bref plus de 250 pages qui coulent comme un Grand Cru en bonne compagnie.

Une conversation avec Jacques a le mérite d’être une rencontre avec un livre ouvert, teinté d’honnêteté avec sa bonne humeur et dans l’humour. Le Vin Snob est un clin d’œil littéraire qui permet de remettre les pendules à l’heure et de donner le goût aux gens d’oser. D’après l’auteur, les gens ont souvent peur d’exposer une ignorance imaginaire, entretenue comme il le dit si bien par des individus qui se plaisent à compliquer pour rien le jus de la treille et son environnement.

Chapeau monsieur Orhon, ce livre va trôner encore longtemps dans mes références spirituelles sur l’art de partager le vin et ses secrets.

À votre santé l’ami!