lundi 28 mai 2018

FestiVin : Un festival aux invités prestigieux à Caraquet


Le FestiVin de Caraquet n’est peut-être pas le plus gros événement de vin au Nouveau-Brunswick, mais il a un cachet bien particulier.  L’ambiance y est souvent décrite comme électrisante spécialement durant les Grandes Dégustations, particulièrement celle du samedi soir.

Un événement qui fait du bruit
Depuis 22 ans, on a vu verser pas mal de vin dans les verres.  Cette activité est attendue par son lot d’adeptes, et on lui reconnaît un côté assez glamour.  Parlez-en aux commerçants qui vendent des vêtements, ou encore les professionnels des soins de beauté, car on se met sur son 36 pour y prendre part.  Pour certains, il y a le Tintamarre du Festival acadien qui est un rendez-vous incontournable à Caraquet et puis il y a le FestiVin.

Force est d’admettre que ce sont les bénévoles et les commanditaires qui permettent aux adeptes de se gaver des produits des disciples de bacchus! Les nombreuses activités de séminaires et la participation des restaurateurs a rehaussé le standing du FestiVin au fil des années.

La contribution de Robert Noël
De grosses pointures du monde viticole, le FestiVin en a vu passer une pleine brochette en 10 ans! On a qu’à penser à un dénommé Luc Bouchard, de la non moins célèbre famille du même nom, Bouchard Père et Fils. Il était de passage à l’Hôtel Paulin en juin 2008, une visite orchestrée avec le sommelier d’Alcool Nouveau-Brunswick de l’époque, Robert Noël, sans qui cette soirée n’aurait pas été possible.

D’ailleurs, Robert Noël a été à l’origine de plusieurs de ces dégustations avec de grands personnages durant une période de plus de 7 ans, notamment par le biais de son Restaurant Déjà Bu.  

On a eu droit à la présence d’Augusto Boffa de la célèbre maison piémontaise de Pio Cesare en 2010.

Des chefs et des sommeliers 
Par la suite, dans le cadre de la 15e édition de FestiVin, on a assisté au passage des vins de la grande maison Vega Sicilia d’Espagne, et de François Chartier, sommelier et auteur de nombreux ouvrages, dont Papilles et Molécules.

L’année suivante, c’était au tour de son complice du projet Papille pour tous, le chef Stéphane Modat de faire un passage remarqué au FestiVin, lui qui est maintenant chef de la brigade des cuisines du réputé Château Frontenac. 

L’année suivante, l’honneur était sous le signe de la gente féminine, alors que la sommelière Véronique Rivest, qui venait tout juste de terminer au second rang du concours du Meilleur sommelier à Tokyo, débarquait au Déjà Bu. Une soirée mémorable avec les vins de Gaja!

Comme si ce n’était pas suffisant, en 2014 le FestiVin a aussi reçu Ferran Centelles, sommelier possédant un parcours fort impressionnant, en ayant travaillé notamment aux côtés de Ferran Adria au prestigieux restaurant elBulli en Espagne. Ferran Centelles est aussi un collaborateur de la réputée critique de vin et auteure Jancis Robinson.

Pas parce qu'on est petit, qu'on ne voit pas grand
Dans une communauté d’à peine 5000 habitants, on a réussi à attirer de grands noms du monde du vin et de la gastronomie.  C’est peu dire car nous avons aussi vu passer plus récemment Elyse Lambert, qui en 2015, devenait aussi la quatrième Canadienne et la première Québécoise à recevoir le titre de Master Sommelier, la plus haute distinction pour cette profession.

Orhon, Revel et compagnie
En 2016 pour sa 20e édition, le FestiVin se tournait vers le sympathique sommelier et auteur prolifique de plusieurs ouvrages consacrés au monde des vins, soit Jacques Orhon.

En 2017, c’est au tour du sommelier Guénaël Revel, dit Monsieur Bulles, à venir étaler son savoir dans le cadre d’ateliers et de dégustations commentées, et ce, au plus grand plaisir des amateurs de vins effervescents.

Enfin, fidèle à sa réputation, le FestiVin frappe encore un grand coup en 2018 en ayant réussi à obtenir la présence de Carl Villeneuve Lepage, meilleur sommelier au Canada en 2017 et récemment parmi l’élite au concours du meilleur sommelier des Amériques.

Ne pas oublier l'ami Jules
Voilà, pas si mal pour un événement qui compte sur ses bénévoles pour tenir aller ce festival pour le plaisir de nos papilles.  J’allais presque oublier le défunt Jules Roiseux qui avait également marqué Caraquet en participant à ses activités à deux occasions.  Un monument pour le vin et aussi un ambassadeur de l’industrie des fromages au Québec. 

Qu’attendez-vous pour mettre les pieds au FestiVin, qui sait quel grand personnage vous pourriez croiser. Les Grandes dégustations se déroulent les 1er et 2 juin au Carrefour de la Mer de Caraquet.


Aucun commentaire: