vendredi 29 août 2014

Domaine Acer, quand l’érable vous enivre!

Étant originaire du Témiscouta, j’entendais beaucoup parler du fameux Domaine Acer d’Auclair depuis déjà de nombreuses années.  Lors de mes vacances dans mon Dégelis natal, je suis allé visiter ce domaine qui s’illustre depuis 1997 dans la production artisanale de boissons alcoolisées à base de sève d’érable.
Cette transformation inusité de la sève de cet arbre emblématique de notre pays provient de l’idée et Vallier Robert qui est appuyé dans cette aventure par sa conjointe et copropriétaire de l’entreprise, Nathalie Decaigny.

Après avoir effectué une petite randonnée dans le Parc national du Témiscouata situé à quelques kilomètres seulement, je me suis donc rendu au domaine, qui se trouve à quelques pas du village d’Auclair.

Puisque le hasard fait aussi bien les choses, j’y rencontre sur place mon ami Samuel Chiasson de Radio-Canada, qui me propose d’effectuer la dégustation des quatre acers (c’est comme cela qu’on désigne les produits) en présence de Nathalie pour une émission en webdiffusion.

Pour amorcer notre dégustation, c’est un acer blanc nommé Prémices d’avril, un demi-sec qui se compare très facilement à un vin blanc qui vient stimuler nos papilles.  Ce produit étonnant s’illustre par son agréable parfum de fleurs, de miel et même d’agrumes dont la fin de bouche est persistante et laisse échapper quelques peu le goût d’érable sur la finale.  Ce produit pourra sera préférable d’être consommé habituellement 2 ans suivant sa mise en marché.  Si vous voulez surprendre un amateur de vin, servez-lui cet acer à l’aveugle. Stupéfaction assurée!

Puis on s’attaque ensuite à l’acer mousseux du domaine, soit la Mousse des bois.  Encore une fois l’étonnement est au rendez-vous.  D’abord visuellement car ce produit élaboré selon la méthode champenoise est doté de belles bulles en finesse et d’une robe de couleur dorée plutôt pâle.  En bouche cet acer brut est plutôt sec et représente un excellent choix pour l’apéro avec sa vivacité, ses notes boisées et briochées et une subtile pointe d’amertume rappelant ses origines de l’érable.  Nathalie affirme que le tout sera aussi agréable à table avec du saumon fumée. 

Vient ensuite le Val ambré, un produit qui s’apparente à un vin doux naturel ou encore à un pineau des Charentes.  Avec ses 16% d’alcool et un vieillissement de plus de 4 ans en  fût de chêne, cet acer parfait pour l’apéritif affiche une belle couleur qui se rapproche de certains cognacs.  En bouche le ravissement se traduit par un amalgame de notes de caramel, noisette et amande.  La finale est savoureuse et donne le goût d’y revenir encore et encore.

Finalement le produit signature du Domaine Acer est le Charles-Aimé Robert Acer Réserve.  Le nom est en hommage du père de Vallier Robert. C’est le paternel qui a débuté l’exploitation de l’érable par une petite cabane à sucre d’à peine 200 entailles.  Aujourd’hui l’entreprise s’étend sur plus de 180 hectares avec 20 000 entailles et produit plus de 30 000 bouteilles annuellement avec ses quatre acers.  Le Charles-Aimé Robert Acer Réserve est de type digestif et ressemble à un tawny pour les amateurs de porto. Avec 17% d’alcool et un vieillissement de plus de 4 ans dans des fût de chêne ayant servi aux bourbons, il en résulte un succulent goût en bouche. Doté d'un parfum de caramel brûlé avec des notes de dattes, de sucre cuit, de pruneau et de noix, sans oublier la saveur de l’érable, c'est un délice liquide!

Il est donc étonnant de voir comment Vallier a poussé son audace en 1992 pour se lancer dans la production de boissons alcoolisées provenant de la vinification de la sève d’érable, alors que l’expertise était inexistante.  La passion et la patience auront donc porté fruit.

Si vous passez par le Témiscouata, profitez des beautés du Lac Témiscouata, mais surtout ne faites pas comme moi d’attendre si longtemps avant d’aller visiter ce joyau à travers les magnifiques montagnes boisées de la région.  Il y a des visites commentées car l’entreprise fait partie du réseau des économusées. Du 24 juin à début septembre l’entreprise est ouverte 7 jours sur 7. Il y aussi un fort achalandage dans le temps des sucres.  Pour plus de détails sur l’horaire complet, veuillez visiter le site Internet à l’adresse suivante : http://www.domaineacer.com/

J’en profite pour remercier Nathalie et Vallier pour l’hospitalité ainsi que Jackie Dumont pour l’agréable visite des lieux.  À votre santé!






Aucun commentaire: