mardi 24 juin 2014

Robert Noël domine au concours du Meilleur sommelier de l’Atlantique!

À l’heure ou la planète s’anime pour la passion du ballon rond avec la Coupe du monde de soccer au Brésil, ce sont les virtuoses de la coupe de vin qui ont mesuré leur savoir-faire  le weekend end dernier à Halifax.   Le Concours du Meilleur sommelier en Atlantique se déroulait samedi dernier dans la capitale néo-écossaise, et Robert Noël sommelier originaire de la Pointe Alexandre sur l’Ile Lamèque et propriétaire du Restaurant déjà BU à Caraquet, a remporté les honneurs.  

Gracieuseté
Cette compétition impliquait des représentants de deux autres provinces soit la Nouvelle-Écosse et Terre-Neuve. Ce n’est pas le premier titre au Canada Atlantique pour le sommelier acadien, car il avait aussi remporté la palme du concours en 2012.  Ce titre lui avait donné l’occasion de représenter l’Atlantique en 2012 au Concours national, alors qu’il avait terminé 4e au Canada, pendant que Véronique Rivest raflait le titre canadien.  D’ailleurs avec sa performance de samedi dernier, Robert Noël aura à nouveau la chance de se mesurer à l’élite canadienne à Toronto au début 2015.  Si jamais il parvient à se hisser dans les deux premiers de la compétition, il serait alors appelé à participer au Concours du Meilleur sommelier des Amériques au Chili.   Ensuite, advenant qu’il se hisse encore dans les deux premiers de cette compétition, il pourrait alors participer au Concours mondial qui aura lieu en 2016 à Mendoza en Argentine.   Bien que la route soit difficile et qu’il y a encore loin de la coupe aux lèvres, il est toujours permit de rêver pour le sommelier et restaurateur qui approche seulement la quarantaine. Ce concours prestigieux à l’échelle mondiale se déroule tous les trois ans dans l'un des pays membres de l'Association de la Sommellerie Internationale. En 2013 l’événement a eu lieu à Tokyo au Japon. Cette compétition se veut un peu l'équivalent du Mondial de football (soccer) ou les Jeux Olympiques pour sommeliers.


Il importe de préciser que Robert Noël détient aussi le 3e niveau de certification sur les 4 niveaux (Court of Master Sommelier) menant à la plus haute distinction dans la profession, soit celle de Master Sommelier.  Robert Noël détient sa certification Advance Sommelier qu’il a réussi en 2012 à Anaheim en Californie.  Au Canada, il y a seulement 3 personnes ayant le plus haut niveau, et c’est John Szabo qui a été le premier canadien en 2004 à réussir l’exploit d’obtenir la certification de Master Sommelier.  La première femme à obtenir ce titre au Canada est aussi de l’Ontario, soit Jennifer Huether en 2011. 

Fait à souligner, il y a plus de gens qui ont été dans l’espace à ce jour (plus de 500) qu’il y a de professionnels dans le monde entier possédant le titre de Maître Sommelier soit 219 personnes,  et ce depuis le premier examen en 1977.  Chose certaine il est le premier en Acadie à atteindre les hautes sphères du monde de la sommellerie au Canada.   Avec son enthousiasme et sa détermination, comme on dit «The Sky is the limit» pour Robert Noël.


Soulignons enfin que lors de la compétition d’Halifax, les sommeliers ont eu besoin de toute la journée afin de tester leur connaissance du vin et de démontrer leurs compétences en service, l’accord des mets et des vins et finalement la dégustation à l’aveugle.  Robert Noël a dominé les autres concurrents dans presque toutes les facettes de la compétition avec une impressionnante performance dans la dégustation à l'aveugle. Au cours de cette partie de la compétition, les concurrents ont été invités à analyser, décrire et identifier quatre vins et 2 spiritueux à l’aveugle.  Robert Noël a non seulement identifié les deux spiritueux avec leur type respectif, la région d'origine, mais aussi en identifiant correctement le producteur de chacun.  Il a aussi correctement identifié deux des quatre vins à leur cépage, la région et  pays d'origine.

Aucun commentaire: