vendredi 30 mai 2014

Les papilles s'éveillent sous le charme de Caraquet et FestiVin

Le Festivin s’amorce en fin de semaine avec une programmation diversifié.  Plus encore, les activités au programme dans le volet des séminaires affichent complet pour la grande majorité. Ce qui étonne c’est non-seulement la rapidité à laquelle ces billets ont trouvé preneur rapidement, mais aussi dans une région qui n’a pas la population des grands centres. Pourtant la petite communauté de Caraquet sur le bord  d'une des plus belles baies au monde, la Baie des Chaleurs, est de plus en plus prisé des amateurs de bons vins et gastronomie. 

Quand le bénévolat se fait vendeur!
Allain Lanteigne, parmi les fondateurs de FestiVin
Le FestiVin est une histoire à succès qui s’est construit il y a 18 ans, à partir d’une activité modeste alors connue comme étant le Salon des vins français et de la gastronomie, qui se déroulait au Village historique acadien.
C’est l’œuvre des bénévoles qui a fait en sorte que le FestiVin a su grandir avec Germain Blanchard, Allain Lanteigne et quelques autres à ses débuts. Aujourd’hui FestiVin est une célébration du goût et un comité d’une vingtaine de personnes œuvre directement au sein de l’organisation des différents événements, sans compter les nombreux bénévoles.

Une réputation qui attire les têtes d’affiches
François Chartier au FestiVin de 2011
Dans une communauté d’à peine 5000 habitants, on a réussi à attirer de grands noms du monde du vin et de la gastronomie.  Augusto Boffa, Luc Bouchard, François Chartier, Stéphane Modat, Véronique Rivest et Jules Roiseux ont été du nombre.
Caraquet jouit donc d’une bonne réputation et encore cette année, la programmation est  solide pour un festival qui se déroule sur 8 jours alors que l’événement culmine avec une soirée de dégustation animée d’un spectacle haut en couleurs, qui est devenu tout aussi populaire que le show du 15 août au Carrefour de la mer. 

L’expertise à portée de la main
Le FestiVin a aussi profité d’une expertise indéniable alors qu’un jeune sommelier de l’Ile Lamèque, alors à l’emploi du monopole a décidé quelques années plus tard, de se lancer en affaires en ouvrant un bar à vin-resto.  


Robert Noël proprio du déjà BU!

Étant le meilleur sommelier en Atlantique et parmi les 4 meilleurs au Canada au concours de 2013, Robert Noël est l’homme derrière le déjà BU!  Cuisinier et sommelier, il collabore depuis près de 4 ans pour orchestrer la soirée Prestige du FestiVin.  Pour l’édition 2014, les participants devront débourser 200$ du billet pour assister à cette activité qui va se dérouler le 5 juin.  À titre de comparaison une telle activité organisée par la SAQ dans la ville de Québec est 225$ du billet avec une soixantaine de places. 


Du prestige à Caraquet autant qu’au Québec
La soirée Prestige du FestiVin est limitée à une cinquantaine de place et les gens auront droit à une aventure gastronomique avec Ferran Centelles, sommelier possédant un parcours fort impressionnant, ayant travaillé notamment aux côtés de Ferran Adria au elBulli.  Ce restaurant d’Espagne fût considéré meilleur restaurant au monde à cinq reprises au cours des 10 dernières années. Depuis la dernière année, Ferran Centelles est un collaborateur de la réputée critique de vin et auteure Jancis Robinson.
Ferran Centelles vedette 2014 du FestiVin 

De plus c’est le chef canadien Andrew Stevens qui dirigera la cuisine pour l’occasion. Stevens a déjà travaillé au Little Louis Oyster Bar de Moncton, en plus d’avoir travaillé dans des cuisines réputées à travers le Canada. Il a fait sa classes rapidement car dès l’âge de 25 ans il a atteint l’élite des plus hautes cotes de restaurant Cinq Diamants du CAA / AAA, en ayant été chef au restaurant Eden, à Banff.  Son menu sera accompagné des vins espagnols et canadiens sélectionnés par les sommeliers Ferran Centelles et Robert Noël le 5 juin prochain.

Des activités pour tous les goûts à coûts abordables
Outre la soirée prestige, l’ensemble des autres activités du FestiVin varient entre 25 et 87$.  Le plus bizarre dans cela, c’est qu’il est devenu plus difficile de remplir les activités les plus abordables que les événements haut de gamme.  Les trois grandes dégustations remportent un succès important depuis plusieurs années. Le samedi soir affiche complet en des temps records dès la mise en vente des billets.


Voilà qui résume bien l’esprit qui anime le FestiVin, un événement populaire qui a su rendre accessible le monde du vin dans une région éloignée des grands centres.  C’est donc dans cet esprit de festive que l’édition 2014 se met en branle samedi le 31 mai.  À votre santé. 

Aucun commentaire: