mardi 12 février 2013

Sauvignon blanc : Le seigneur des vignes de Nouvelle-Zélande


Vous avez été ébloui par les paysages de la trilogie cinématographique  "Lord of The Rings"?  Il s’agissait en fait d’un pays de l’hémisphère sud qui produit d’excellents vins soit la Nouvelle-Zélande.   Plusieurs scènes ont été tournées dans le parc national de Tongariro, et plus précisément au volcan Ruapehu,  ainsi que la réserve de Poolburn, à Otago, une région viticole, où ont été tournées certaines scènes de ces films.

Le cépage le plus renommé de Nouvelle-Zélande
Par ailleurs la fameuse cité d’Edoras, capitale du Rohan,  a emprunté le décor du Mont Sunday localisé dans la région de Canterbury, pour le tournage de ses scènes.  La région viticole la plus connue du pays, soit Marlborough, se retrouve à l’extrémité nord de l’Ile du Sud et comporte le tiers de l’encépagement néo-zélandais.

La Nouvelle-Zélande est très isolée géographiquement soit à près de 2000 km de l’Australie.  Formé de deux iles principales (Nord et Sud) la Nouvelle-Zélande est peuplée de 4,3 millions d’habitants sur un territoire d’un peu plus de 270 000 km2 (75e rang au monde).  La fête nationale du pays est célébrée le 6 février pour commémorer le Traité de Waitangi , entre les Maori et la Couronne britannique en 1840*.

La vigne s’implante lentement

L’histoire viticole du pays débute à l’arrivée des colonisateurs européens. La vigne a été introduite à Kerikeri dans l’extrême Nord par un missionnaire anglais, le révérend Anglais Samuel Marsden vers 1819.  Monsieur Marsden a introduit des ceps d’Australie, mais c’est seulement vers 1832 que James Busby commence à produire du vin en s’établissant à Waiyangi (Northland).  La première production sur des bases commerciales fut initiée en 1875 dans la région de Marlborough, mais il faudra attendre encore une centaine d’années avant des résultats plus concrets. **

Pays du Sauvignon blanc

Aujourd’hui la Nouvelle-Zélande est munie d’un vignoble presque deux fois plus grand que la Bourgogne en France.  Le pays exporte une grande partie de sa production et produit 10 fois moins de vin que son voisin australien.  Ses principaux marchés sont l’Australie, l’Angleterre et les Etats-Unis.

La superficie totale du vignoble néo-zélandais représentait 31 964 hectares en 2009. En termes de production, la région de Marlborough est la plus large, avec un peu plus de 19 000 hectares en 2010. Les régions de Hawke’s Bay et de Gisborne suivent avec respectivement 4 947 ha et 2 083 ha.

Le Sauvignon blanc est le cépage emblématique de la Nouvelle-Zélande car c’est lui qui s’exprime le mieux dans ce climat d’influence océanique.  70% de l’encépagement de la région de Marlborough provient de ce raisin qui offre des vins exubérants et frais, au profil aromatique très intense.  La  Nouvelle-Zélande a connu une croissance rapide de son industrie du vin en passant de 334 producteurs  indépendants en 1999, à près de 600 de nos jours.***


Les producteurs Kim Craford, Oyster Bay, Stoneleigh,  Coudy Bay, Spy Valley et Matua sont les produits les plus disponibles au Nouveau-Brunswick.  Sur plus de 31 vins disponibles, on retrouve au moins 15 vins fait de Sauvignon blanc soit près de la moitié.  Le Pinot noir de la Nouvelle-Zélande s’exprime également très bien sur le sol de la Nouvelle-Zélande pour les rouges.   Le Chardonnay, la Syrah, le Riesling, le Merlot et le Cabernet sauvignon sot d’autres raisins qui donnent de bons résultats.  Dans le top 100 des meilleurs vins de 2012 au moins 4 vins de ce pays figurent au classement. Le Kim Crawford Marlborough Sauvignon Blanc est au 23e rang, tandis que le Spy Valley Pinot noir est au 8e rang.


Sources :

*Wikipédia
**Esprit Nouvelle-Zélande
*** South  World Wines

Aucun commentaire: