mercredi 12 décembre 2012

Des cadeaux pour les adeptes du vin pour Noël 2012


À chaque année,  lorsque Noël approche, je suis sollicité par des gens afin de les conseiller concernant  des idées de cadeaux pour combler les nombreux adeptes du vin. Avec la fin du monde qui n’est plus à l’agenda,  je n’ai pas d’autres choix que de me mettre au boulot afin de répondre à la demande des visiteurs de mon blogue. La bonne nouvelle pour vous, et pour moi, c’est qu’il existe une panoplie d’idées sur le marché.

Des 'idées de cadeaux pour les adeptes du vin?
Pour ma part, je crois qu’il y a tellement de choix que ce serait difficile d’en faire une liste complète.  Que ce soit des verres, des carafes, de multiples modèles de tire-bouchon,  des livres sur le vin,  vous aurez l’embarras du choix.  Il existe des boutiques spécialisées qui vendent des produits de renom dans des marques tout aussi variées. Voyons quelques exemples par le biais de cette chronique. 

Passer en carafe ou décanter?
L’art de passer le vin en carafe et de décanter un vin,  est de plus en plus pratiqué par les amateurs de vin.  Malheureusement, très peu de gens peuvent faire la différence.  On va décanter un vin afin de le séparer d’un dépôt s’étant formé dans la bouteille avec l’âge.  Généralement, on va prendre un soin très méticuleux pour de très vieux vins et cette opération sera souvent effectuée à la chandelle par des professionnels.  Il faut éviter de brusquer les vieux vins car on pourrait l’abîmer et laisser échapper ce qui lui reste à offrir comme arôme et saveur.   On utilise souvent un filtre pour les besoins de la cause afin de retenir le dépôt dans l’opération de décantation.

Le carafage va surtout être utile pour laisser un vin s’assagir et neutraliser sa fougue de jeunesse. On va verser le vin avec vigueur dans la carafe pour permettre au vin de prendre un bon coup d’air surtout si c’est un jeune vin  (Blanc ou rouge).  C’est aussi plu joli à table lors d’un repas. Le carafage permet au vin de s’ouvrir, et de mettre en évidence ses arômes et saveurs. L’action est bénéfique surtout dans le cas d’un vin fortement tannique.  Des vins destinés à une longue garde et que vous voulez ouvrir dans leur jeunesse pourront bénéficier de cette action avec un passage en carafe de plusieurs minutes, voir des heures dans certains cas.  Pour le choix d’une carafe, il y a un vaste choix de formes, et la gamme de prix pourra varier de 10 dollars et voir même dépasser les 600$ dans certains cas.  À mon sens, il faut au moins une poignée pour prendre la carafe et une ouverture dotée d’un bec verseur pour faciliter le service du vin.  

La solution : faites de l’air!
L'aérateur DECANTUS 
Depuis quelques années la tendance est aux aérateurs qui permettent d’obtenir rapidement des résultats.  En fait c’est aussi pratique pour les gens qui doivent aussi minimiser l’espace de rangement.  Si vous n’avez pas de place pour ranger une carafe ou décanteur, la solution sur mesure est un aérateur.   C’est aussi valable pour une table qui est déjà restreinte en espace, et vous pouvez ainsi vous aider à donner un coup d’air à votre vin pour en profiter plus rapidement.  

Ma plus récente trouvaille de la compagnie Vinearius, c’est l’aérateur DECANTUS, commercialisé chez nous au Nouveau-Brunswick chez quelques détaillants.  (Voir la liste ici-bas)  Il y a trois modèles disponibles soit le DECANTUS  ALLEGRO qui est un bec verseur aérateur, il y a le DECANTUS CLASSIC que j’ai moi-même testé et le DECANTUS CONNAISSEUR qui est similaire au classique avec un système de support. 

Ce qui est un atout pour certaines personnes qui affirment avoir une intolérance aux sulfites, c’est que l’utilisation de l’aérateur DECANTUS aurait démontré une moyenne de réduction des sulfites libres de 56 %.  D’ailleurs on a fait appel à un avis scientifique soit par le biais d’un laboratoire privé de la région de Saint Hyacinthe au Québec,  pour confirmer l’effet bénéfique de l’oxygénation sur le vin et son action sur les sulfites.

D’une apparence similaire à des amphores utilisées par les Grecs et les Romains pour stocker les vins, le DÉCANTUS CLASSIC avec son allure transparente permet d’observer le vin s’écouler vers votre verre.   Facile à manipuler, il est accompagné d’un socle qui permet de récupérer les coulures de vins, ainsi qu’un filtre en inox pour retenir des sédiments qui pourraient s’être formé dans le vin.  Ce modèle qui se vend autour de 45 $ est aussi muni d’un goupillon de nettoyage pour nettoyer le tube inférieur.

On retrouve ces articles chez Linen Chest à Moncton, à la Boutique J’Embouteille à Edmundston,  O’coin du vin à Shippagan  et à Petit Rocher chez Produits bières et vins.
Pour plus de détails, visitez le site Internet.

Les verres et accessoires
Il existe un verre pour votre vin.  Que vous soyez un amateur de vins de Bourgogne, de  Bordeaux ou de cépages spécifiques,  il existe un type de verre pour profiter au maximum de votre vin.  On ne va pas servir le nectar de la vigne dans un verre à eau. Pour maximiser votre expérience, c’est pourquoi il existe une grande variété de verres.  N’hésitez pas à visiter une boutique spécialisée pour obtenir des conseils.   La gamme Riedel est ma préférée depuis des années.  Vous trouverez de ces verres au Nouveau-Brunswick dans plusieurs boutiques, mais aussi chez certains restaurants comme le déjà BU! à Caraquet qui en fait la vente.   Il y a aussi d’autres marques de verres comme Eisch et  Spiegelau.   Il existe néanmoins trois standards de verres universels, l’INAO, l’Expert Tasting de Spiegelau et le verre Ouverture Rouge de Riedel.

Ouvrir sa bouteille est parfois un cauchemar. Il est aussi possible d’acheter de beaux tire-bouchons de toutes les formes. Toutefois la simplicité est parfois plus efficace notamment avec l’outil des sommeliers professionnels, le limonadier.  Les différentes marques les plus populaires sont Laguiole, Pulltap’s, Screwpull, Leverpull, Trudeau, Rabbit, Powerpull, Monopole et bien d’autres.  Pour un Laguiole vont pouvez mettre entre jusqu’à 400 dollars!  J’ai un modèle à 25 dollars et que je vais moins pleurer la perte si jamais je venais à le l’égarer ou à me le faire voler.

De la littérature vineuse
Le nouveau Chartier
L’incontournable cadeau à moins d’une quarantaine de dollars, le très pratiques guide d’achat de vins. Au Québec seulement, il y a une légion d’experts qui écrivent sur le sujet pour aider les gens à choisir les bonnes bouteilles disponible à la Société des Alcools du Québec. 

La cuvée 2013 de ces guides met en vedette des « écritsvins » de longue date comme François Chartier qui après 17 années a donné un coup de jeune à La sélection Chartier en offrant un guide proposant 500 vins à acheter les yeux fermés.   Il y a aussi Michel Phaneuf  et sa 32e édition du Guide du vin qui est signé par sa collaboratrice Nadia Fournier.  Il y a aussi Le guide Aubry des 100 meilleurs vins à moins de 25$ qui est de plus en plus populaire.  Puis il y a le très sympathique Philippe Lapeyrie,  un sommelier et chroniqueur radio et de l’émission Salut Bonjour à Tva qui a publié récemment son second livre, le Lapeyrie 2013.   Pour les amateurs de vin du Nouveau-Brunswick, il y a toujours le guide Griffin 2012 (Le nom m’est familier) qui permet de trouver des vins sur les tablettes d’Alcool Nouveau-Brunswick Liquor.  La plupart de ces livres peuvent être commandé en ligne ou sont disponibles dans la plupart des bonnes librairies.

Mettre son investissement au frais?
Plusieurs personnes me demandent quel serait le meilleur refroidisseur à vin et pourquoi les prix varient autant avec des modèles qui dépassent parfois des centaines de dollars.  En fait, il y a ces petits modèles qui ressemblent à des mini réfrigérateurs que l’on retrouve dans des chambres d’hôtel avec une porte vitrée.   Ces refroidisseurs de 8 jusqu’à 40 bouteilles peuvent être acheté dans des magasins comme Canadian Tire, Sears ou Walmart pour moins de 500$.   Il est parfois possible de régler deux niveaux de température pour ces refroidisseurs à vin.  Ces modèles sont adéquats pour vos vins de consommation courante.  Pour y faire vieillir du vin ce n’est toutefois pas l’idéal.   Ces appareils n’ont pas de contrôle d’humidité, ce qui pourrait à la longue avec les années en venir à assécher les bouchons de vos précieux flacons.  D’ailleurs l’isolation et traitement UV de la vitre n’est pas nécessairement efficace et il y a très peu de protection contre les vibrations. (Habituellement du compresseur)  Bien qu’ils soient plus abordables que les celliers, il y a cependant moins d’options (pas de filtre contre les mauvaises odeurs, les tablettes moins bien adaptées, pas de système de verrouillage, etc.)

Pour les plus gros modèle de style cellier, on va se tourner vers cette option pour  une plus longue période de conservation des bouteilles. Ce sont des articles plus coûteux, mais aussi souvent plus efficaces. En plus de contrôler la température, ces appareils, permettent s’assurer un taux d'humidité nécessaire pour conserver le vin plus longtemps.
Pour ma part, je ne ferais pas plus de 5 ans avec mes bouteilles de garde dans ce genre d’appareils. Le prix est aussi un pensez-y bien car certains modèle de grande capacité atteignent les 5000$.  Si vous êtes en appartement le type cellier est une bonne option ou si vous songez à déménager éventuellement, toutefois si vous êtes propriétaire et que vous avez de l’espace, une cave à vin n’est peut-être pas aussi hors de portée que vous le croyez.

La bouteille de collection
Un beau cadeau liquide
Enfin mon cadeau préféré reste toujours la surprise de recevoir une bonne bouteille destinée à rejoindre mes trésors du cellier.  Il est important de bien connaître la personne si vous souhaiter l’impressionner, c’est-à-dire son style de vin.  Est-ce un amateur des vins de Californie, de Bordeaux, de Bourgogne, etc.?  Est-ce un amateur de vin blanc ou de rouge?  Pour vous aider dans votre choix, je vous propose quelques-unes des bouteilles de longue garde que l’on retrouve au Nouveau-Brunswick dans quelques magasins d’ANBL.

Dans les rouges :
Banfi Brunello di Montalcino 2007   d’Italie à 59,99 $
Casa Lapostolle Clos Apalta 2008 du Chile  à 87,79 $
Antinori Tignanello 2009  d’Italie à 94,28 $
Château Bahans Haut Brion 2006 de Bordeaux en France à 108,28 $
Château Canon 2007 de France à 111.49 $ 
Beringer Private Reserve Cabernet 2008 de Californie à 112,99 $
Catena Zapata Argentino Malbec 2008 d’Argentine à 113.79
Sassicaia DOC 2009 d’Italie à 159.99 $
Clos de Vougeot Grand Cru 2007 de Bourgogne en France  à 180,49$    
Antinori Solaia IGT 2008 d’Italie à 208.49 $
Gaja Darmagi DOC 2006 de l’Italie à 228,29 $      
Antinori Solaia IGT 2008 d’Italie format 1.5 litre à 482.99 $
           
Dans les blancs et vins de Champagne:
Chardonnay Eileen Hardy d’Australie 2009            à 59,99$         
Le Clos Jordanne Le Grand Clos Chardonnay du Canada à 75.29 $
William Fèvre Les Clos Grand Cru   de France à 88,49 $
Champagne Henriot Brut Millésimé  2003 de France à 97,99 $      
Louis Latour Corton Charlemagne Grand Cru de France à 169,79 $         
Pol Roger Sir Winston Churchill Cuvée 1999 de France à 173.29 $
Gaja Gaia & Rey DOC 2009 d’Italie à 175.29 $
Louis Roederer Cristal Brut 2005 de France à 257.99 $     

Voilà pour mes petites suggestions, je ne sais pas si c’est pareil pour vous en lisant, mais ça donne soif d’écrire sur le sujet J

Joyeuses Fêtes à vous tous. 

Aucun commentaire: