mardi 29 mai 2012

Après Chartier au FestiVin en 2011, Modat débarque au déjà BU!

Le FestiVin bat son plein à Caraquet pour la 16e édition.   Comme c’est devenu la tradition depuis quelques années, le comité organisateur cherche à offrir une tête d’affiche afin d’attirer l’attention des amateurs de cuisine et de vins.  L’an dernier c’est le sommelier québécois François Chartier qui avait été sous les projecteurs en participant à une conférence au restaurant déjà BU! du propriétaire Robert Noël. 

Cette année, le déjà BU! récidive avec l’autre moitié du duo Mc2.  Modat a travaillé de concert avec François Chartier depuis 2009 ce qui a permit la sortie de l’ouvrage Les recettes de Papilles et Molécules, puis plus récemment Papilles pour tous avec une déclinaison de 4 saisons par le biais de 4 livres de recettes.

Français d’origine et talentueux de nature, Stéphane Modat a œuvré dans les cuisines du Jardin des sens de Montpellier (trois étoiles Michelin) avant de s’installer au Québec il y a dix ans. Il a été cofondateur et chef durant cinq ans du restaurant Utopie.
Le chef Modat savoure son premier repas en Acadie
avec le proprio du déjà BU! Robert Noël

Dans le cadre du FestiVin,  Stéphane Modat sera en évidence dans la cuisine du chic restau de Caraquet.  D’abord jeudi, Monsieur Modat participera à la Soirée prestige avec ses créations culinaires, alors que Robert Noël fera l’accompagnement avec les vins.  Le lendemain 1er juin, la même formule sera utilisée sur l’heure du midi, avec des recettes sur le BBQ.  Étant arrivée dans la région de Caraquet en début de soirée lundi, Stéphane Modat a goûté à l’expérience acadienne de la pêche au homard en participant à une sortie à l’Ile de Miscou, en compagnie du proprio du déjà BU!.  Un autre arrêt était également au programme chez un producteur d’huîtres de la région de Shippagan.  

Enfin, une rencontre avec les médias doit avoir lieu mercredi le 30 mai.  J’ai d’ailleurs réalisé une entrevue avec le chef Modat et vous aurez l’occasion d’entendre l’intégral en exclusivité sur le blogue Le Tire-bouchon Griffin mercredi.


Aucun commentaire: