mardi 13 septembre 2011

Chasse à l’orignal 2011 : plaisirs vineux d’automne!

La chasse à l’orignal battra son plein du 22 au 24 septembre prochain au Nouveau-Brunswick.  Les chasseurs ayant eu la chance de voir leur nom sélectionné lors du tirage au sort, se lanceront donc à l’assaut des forêts afin d’abattre le trophée tant convoité qu’est l’élan d’Amérique.  De 2005 à 2010, près de 105 000 personnes ont participé au tirage au sort et 17 287 personnes ont vu leur nom sortir au moins une fois durant cette période.  

Pour 2011, près de 62 841 personnes ont fait une demande d'inscription au tirage alors que 4364 permis étaient disponibles pour les résidents du Nouveau-Brunswick. Le nombre de permis de chasse à l'orignal disponibles pour les résidents du Nouveau-Brunswick a augmenté de près de 800 cette année comparativement à l'année dernière.

Évidemment le plus grand plaisir après avoir abattu cette bête colossale, c’est de savourer sa viande et pourquoi pas le faire avec panache en présence d’un bon vin rouge.  La viande d’orignal est très prisée pour en faire un rôti, du steak et certains se font préparer certaines quantités pour la fondue chinoise.

Étant donné qu’il s’agit d’une viande de bois, on a habituellement tendance à servir des vins costauds et corsés, mais comme le suggérait le sommelier québécois François Chartier dans une chronique publié en 2009 sur Cyberpresse cette époque est quelques peu révolus.   Il faut tenir compte que c’est un animal qui  s’alimente de plus de 50 livres de matières végétales diverses par jour.

Pour ma part,  j’aime bien le malbec d’Argentine, toutefois on pourra également savourer notre viande d’orignal avec quelques bons vins du bordelais ou du rioja.   La question de la cuisson jouera également un rôle important dans le choix de vos vins.  Puisqu’il s’agit d’une viande possédant une teneur en gars relativement faible, elle aura tendance à cuire plus rapidement.  Pour éviter cette sensation de semelle de botte comme on dit, veuillez ne pas opter pour un steak bien cuit.  Ce serait comme l’abattre une deuxième fois.

Avec vos steaks, je suggère un Montecillo Reserva d’Espagne (CUP : 022851208015) à 24.29$ , l’Espiritu de Argentina Malbec 2009 (CUP : 677855001126) à 12,29 $ ou même le Château Gadet Cuypers Médoc (3448821103758) à 20.79$.   Avec un bon rôti d’orignal, j’opterais pour un Domaine de Bila-Haut Occultum Lapidem de Chapoutier (3391181390835) à 26.29$  ou un vin du Rhône dominé par la grenache soit le Perrin Vacqueyras Les Christins (CUP : 631470000247) à 26.99$.  

On pourra également l’apprécier avec quelques bons italiens dominé par le sangiovese comme le Badia Passignano Riserva DOCG 2006 (CUP : 800193506450) à 45.29$.

Aucun commentaire: