jeudi 2 juin 2011

Un passage remarqué de Chartier en Acadie

Mercredi dernier, le Déjà BU vibrait au rythme de François Chartier lors d’une conférence qu’il a présenté dans le cadre des activités du FestiVin en collaboration avec Robert Noël, propriétaire de ce restaurant gourmand de Caraquet. Son livre Papilles et Molécules dépasse maintenant les frontières du Québec puisque la maison d’édition américaine Wiley a acquis les droits pour lancer l’édition anglaise aux États-Unis en 2012. Monsieur Chartier a donc fait la présentation du fruit de ses recherches ayant mené à la réalisation de ce livre qu’il a tenté de vulgariser devant un groupe de participants à cette activité affichant complet. C’était non-seulement le premier passage de François Chartier en Acadie, mais c’est aussi une rareté de pouvoir l’écouter dans une intimité aussi conviviale, puisque d’habitude il s’adresse à des groupes beaucoup plus nombreux.

Le fruit de ses recherches est partagé avec générosité et avec une passion contagieuse. Pendant plus de deux heures il a parlé de son approche des accords mets et vins, fondée sur l’analyse des molécules aromatiques du vin. Évidemment le public présent, dont j’étais aussi du nombre, s’est abreuvé sans se lassé de ses découvertes dont plusieurs se sont fait en présence d’hommes de sciences mais également par de nombreux essais en cuisine avec des chefs aussi réputé que Ferran Adrià, du non moins célèbre Restaurant elBulli en Espagne.

Robert Noël avait réservé aussi quelques surprises aux participants de cette conférence ainsi qu’à Monsieur Chartier lui-même, puisque son équipe avait concoctée quelques-unes des créations culinaires du livre Les Recettes de papilles et molécules qu’il a écrit avec la complicité du chef Stéphane Modat. Le tout était accompagné de vins fabuleusement agencés aux bouchées.

François Chartier n’est pas à court de projets et les idées semblent fermenter dans sa tête comme le bon vin en barrique. Il sera à l’affiche dans le cadre d’une émission (Intitulée probablement aromatique) qui sera en onde tous les vendredis à Télé Québec, à compté du début 2012, mais il va aussi continuer à peaufiner ses recherches sur le sujet de la sommellerie moléculaire.

Durant sa conférence à Caraquet, il en a aussi profité pour communiquer quelques secrets concernant les molécules de l’huître, un mollusque qui a fait la renommée de la région de Caraquet un peu partout au Canada, avec sa variété bien connue soit la Caraquette. Chartier va aussi partager ses trouvailles dans un article à venir dans le journal La Presse et qui sera possiblement diffusée le 11 juin prochain. Chose certaine, si c’était le premier passage de François Chartier en Acadie, on pourrait le revoir bientôt puisqu’il a eu un coup de cœur pour l’hospitalité des Acadiens et aussi pour le cachet des lieux avec l’arôme salin de la mer.

Aucun commentaire: