lundi 14 février 2011

James Suckling : coup de pouce « gratuit » à la SAQ

Le 17 février prochain la Société des alcools du Québec va divulguer une liste de vins ayant obtenu une note de 90 points et plus de la part du réputé critique de renommée internationale James Suckling. Ce dernier était de passage à Montréal du 29 novembre au 1er décembre 2010 et a participé à des dégustations au laboratoire de la SAQ.


Monsieur Suckling aura œuvré pendant près de 30 ans au Wine Spectator en tant qu’éditorialiste principal et chef du bureau européen. Il a aussi agit à titre d’éditeur européen de la publication Cigar Aficionado.

Sur son site Internet, la société d’état indique que le critique indépendant n’a pas été rémunéré par la SAQ pour effectuer ces dégustations et qu’il a aussi défrayé le coût de son voyage. Évidemment en utilisant le nom de James Suckling pour promouvoir des vins de plus de 90 points, c’est certainement une bonne façon pour le critique de faire connaître son site Internet. La SAQ redirige d’ailleurs les visiteurs vers le site du fameux critique avec une belle bannière publicitaire.

Le site jamessuckling.com propose un abonnement gratuit à quelques sections, mais aussi un abonnement à 143 dollars pour un accès sur du contenu plus élaboré dont une vidéo haute définition par jour, animée par Suckling lui-même. Bref c’est dans le jargon du métier un accord gagnant-gagnant. En toute humilité, je n’oserais pas mettre en doute les compétences de Suckling, mais je trouve quand même drôle que l’on n’utilise pas les services d’un Chartier, Phaneuf, Aubry ou Lapeyrie qui sont pourtant des visages un peu plus connus des amateurs de vins au Québec.

Aucun commentaire: