mercredi 27 octobre 2010

Le secret bien gardé des vins de la Nouvelle-Écosse

Gaspereau Vineyards près de WolfvilleDepuis deux ans je me promène dans les principales régions viticoles du Canada soit dans la Péninsule du Niagara et dans la Vallée de l’Okanagan.  Cette exploration de nos producteurs de vins m’a donné l’opportunité de faire d’incroyables découvertes à partir de ces deux magnifiques régions.  Des noms comme Tawse, Coyotes Run, See ya later Ranch, Gray Monk ou Flat Rock cellars ne m’étaient pas familiers avant de partir à la découverte des vignobles du Canada.  Avec près d’une centaine de visites et plus de 500 produits canadiens dégustés dans les deux dernières années, je croyais avoir fait le tour du terroir « Made in Canada ». 
Lors du long congé de la Fête du travail 2010, moi et un groupe d’amis nous nous sommes rendu en Nouvelle-Écosse afin de faire un petit périple près d’Halifax. Inspiré par le désir de sortir des sentiers battus, je me suis lancé à la découverte du Domaine Jost qui produit des vins en Nouvelle-Écosse depuis le début des années 80.  J’ai donc décidé de quitter la route 104 pour faire une petite incursion vers le littoral du Détroit de Northumberland et visiter l’un des rares producteurs néo-écossais exportant de ses produits au Nouveau-Brunswick.   Près de la petite localité de Malagash, j’ai découvert un site qui n’a rien à envier à une majorité d’endroits que j’ai visité en Ontario ou dans l’Ouest du Canada.   
De belles grappes de raisins étaient agrippées aux vignes ce qui laissait présager que la période des vendanges était proche. L’endroit est bien aménagé et équipé de tables pour faire un petit pique nique ou encore de faire un BBQ.  Évidemment le tout peut être agrémenté d’un passage à la boutique pour y faire la dégustation des vins et faire des achats. Un tour guidé est aussi disponible pour ceux qui veulent en savoir plus long sur la fabrication des vins et des soins de la vigne. 

L'industrie du vin ne cesse de croître dans la province depuis ces 20 dernières années. L'association des viticulteurs de Nouvelle-Écosse (Winery Association of Nova Scotia) a mis au point une stratégie à long terme en vue de passer d'une surface cultivée de 400 acres (162 hectares) à 1000 acres (405 hectares) et de doubler le nombre d'établissements vinicoles (de 10 à 20). L'objectif est d'obtenir des revenus de 23 millions de dollars d'ici 2020, par rapport aux revenus actuels de 7,2 millions de dollars. Le logo Wines of Nova Scotia est un gage de qualité que les membres peuvent apposer sur les bouteilles de vin fabriqué entièrement avec du raisin et des fruits cultivés localement et qui respecte les normes vinicoles de la Nouvelle-Écosse.

Jost Vineyards n’est pas seul dans le décor viticole de la Nouvelle-Écosse. Je me suis d’ailleurs rendu dans la région de Wolfville.  J’ai eu la chance de visiter le très beau Domaine de Grand Pré dont les premières vignes datent de la fin des années 70.  C’est cependant un ancien du monde bancaire en Suisse Hanspeter Stutz qui a redonné un souffle nouveau à l’entreprise en achetant le domaine en 1993.  Le bar de dégustation et la somptueuse petite boutique sont d’un charme fou et il y a une très bonne table avec le Restaurant Le Caveau.  Les vins y sont également des plus impressionnants.  À quelques lieux de ce domaine,  on est également en mesure de visiter un autre domaine plus récent soit Muir Murray Estate winery qui a ouvert ses portes en mai 2009. C’est le Docteur Jonathan Murray et sa femme Lesley qui sont à l’origine de ce projet,  suite à leur arrivée en Nouvelle-Écosse en 2003. Ils possèdent environs 40 acres de vignes près du domaine situé à Lower Wolfville et 150 acres dans la Vallée de Gaspereau.  Ce fût le premier producteur à utiliser la capsule à vis Stelvin sur leurs bouteilles au lieu du bouchon de liège traditionnel.  De plus ils sont aussi les instigateurs du premier institut d’apprentissage sur le vin en Nouvelle-Écosse avec l’ouverture en mai 2010 d’AVIEW (Annapolis Valley Institute for Education of Wine).

Évidemment on ne pourrait passer sous silence Gaspereau Vineyards qui est la propriété de Hans Christian Jost qui a implanté ce domaine en 2004. Il s’agit de la maison sœur de Jost Vineyards.   De plus il y a également L’Acadie Vineyards qui produit de très bons mousseux grâce au savoir-faire du propriétaire et vinificateur Bruce Ewert qui est originaire de la région de l’Okanagan Valley et qui s’est implanté en 2005 dans la Vallée de Gaspereau afin d’y lancer ses premiers vins mousseux en 2008.  Il a notamment fait ses classes chez Summerhill Pyramid Winery, ce qui promet pour le futur.  

Parmi les autres domaines à signaler en Nouvelle-Écosse on y retrouve Blomidon Estate Winery, Bear River Vineyards, Annapolis Highland Vineyards, Sainte-Famille Wines et Benjamin Bridge.  Pas besoin de faire des heures et des heures de vols pour voir des vignobles, il s’agit de visiter la Nouvelle-Écosse. Surveillez bien mon blogue car je vise à faire le même exercice dans ma province d’adoption en 2011. 

Aucun commentaire: