jeudi 8 juillet 2010

Coup d’œil sur l’industrie du vin de l’Ouest du Canada


Je suis arrivée le week end dernier de mon périple dans l’ouest du pays avec plus d’une trentaine de bouteilles de la Vallée de l’Okanagan dans mes bagages, des souvenirs innombrables et des rencontres avec des gens fascinants de l’industrie viticole canadienne. Moi et ma conjointe avons passé deux semaines en Colombie-Britannique et dans notre première semaine nous avons consacré nos journées à visiter les différents producteurs de l’Okanagan qui sont localisés pour la plupart à proximité de ce merveilleux lac qui s’étend sur 111 kilomètres.

 

Des vignobles impressionnants et imposant dans certains cas, mais aussi de petites productions avec des vignerons passionnés et passionnants. Malgré le fait que nous étions installé dans un condo près de Kelowna, je suis d’avis que le meilleur endroit pour être à une distance un peu plus centrale des vignobles est Penticton. Un peu comme ce fût le cas lors de ma visite dans Napa en 2008, la région de l’Okanagan est traversée par une seule autoroute, soit la 97. De plus la majorité du trajet est accessible seulement sur deux voies avec quelques endroits pour des dépassements et le trafic y est plutôt lent. C’est une région touristique agréable et cela permet vraiment d’apprécier le décor magnifique qui s’offre à nos yeux avec ces magnifiques montagnes qui balisent notre route.

 

La Vallée d’Okanagan et la région de Similkaneen regorge de plus de 120 établissements vinicoles. Pendant cette semaine, j’ai eu la chance d’en visiter au moins le tiers soit près de 45 « wineries ». Dans les prochaines chroniques, j’aurais la chance de vous parler de certaines découvertes et rencontres que j’ai effectuées durant ce séjour. Plusieurs maisons renommées comme Mission Hill, Sumac Ridge, Jackson-Triggs, Inniskillin et Quail’s Gate ont des produits qui se retrouvent sur nos tablettes au Nouveau-Brunswick et au Québec. Néanmoins, certaines maisons qui produisent de petites quantités offrent des produits de très bonne qualité et qui mériteraient d’être partagé avec les consommateurs d’un océan à l’autre de notre nation.

 

Plusieurs personnes m’ont demandé justement quelle avait été ma plus belle découverte? Je dirais que c’est un peu la question qui tue tellement j’ai été séduit par les différentes visites et dégustations que j’ai pu effectuer. Un autre point intéressant a marqué mon voyage, c’est la qualité de la restauration dans cette région alors que plusieurs entreprises vinicoles ont un restaurant sur place et dont plusieurs jouissent d’une réputation enviable comme étant parmi les meilleurs de cette province. À ce chapitre, j’ai eu la chance de savourer quelques bons festins chez Mission Hill, Quail’s Gate, Res Rooster et Cedar Creek. Malgré le fait que j’ai aussi fait quelques repas sous la forme de pique-nique, j’ai aussi constaté qu’il y avait des restaurants invitant chez Summerhill Pyramid Winery, N’k Mip Cellars, Lake Breeze Vineyards, Hillside Estate Winery, Burrowing Owl, Gray Monk Estate Winery et Sumac Ridge Estate Winery.

 

Autre constat intéressant, c’est l’appui de l’ensemble des résidents et des restaurateurs de la Colombie-Britannique qui encouragent les producteurs en consommant ou en mettant en évidence les vins de leur province en priorité sur leur carte des vins. Ayant séjourné une semaine dans la région de Vancouver et Whistler, j’ai eu accès aux vins de la Colombie-Britannique un peu partout.

 

En ayant fait des visites du nord en allant vers le sud dans l’Okanagan, j’ai aussi constaté que les vins blancs en provenance des régions du nord sont en général meilleurs et qu’en raison du climat plus chaud dans le sud, que les rouges y sont plus intéressants. Plusieurs producteurs ont d’ailleurs des parcelles près des régions méridionales pour bénéficier de ces conditions. Les régions d’Oliver et d’Osoyoos sont d’ailleurs privilégiées par une période de maturation plus longue ce qui profite à la qualité des vins rouges. J’ai donc fait la découverte de bons blancs à partir des cépages populaires dans l’Okanagan comme le pinot gris, le pinot blanc, le riesling et certains gewurztraminer. Pour les rouges, les cépages qui s’épanouissent le mieux sont le merlot, la syrah et le cabernet franc. J’ai néanmoins savouré mon meilleur Cabernet sauvignon de la vallée chez N’k Mip Cellars, un Qwam Qwmt du millésime 2006.

 

Pour ce qui a trait à mes coups de cœur pour la beauté des installations, la qualité des vins et mes impressions générales des vignobles voici mon top 5:

  • Mission Hill
  • Cedar Creek Estate Winery
  • Quail’s Gate
  • See ya Later Ranch
  • Stag’s Hollow

 
Des mentions honorables à Thornhaven Estates Winery, Burrowing Owl, Jackson-Triggs Okangan Estate, Road 13 et Summerhill Pyramid Winery.

 
Dans mon prochain article je vous parlerais de Quail’s Gate situé à Westbank tout près du non-moins populaire Mission Hill.

Aucun commentaire: