mercredi 21 juillet 2010

Caraquet : Destination culture et gastronomie

Depuis quelques années Caraquet accumulent les honneurs pour ses événements culturels comme le Festival acadien, le Festival des Arts Visuels en Atlantique et son Caraquet en bleu.  En 2003 et 2009,  Caraquet a reçu de Patrimoine canadien la distinction de "Capitale culturelle du Canada", ce qui en fait la seule municipalité au Canada à avoir obtenu cette reconnaissance nationale à deux reprises.   De plus on assiste depuis quelques années à une effervescence au niveau de la gastronomie.   Caraquet est célèbre aussi pour la qualité de ses huîtres La Caraquette et c’est pourquoi on y trouve l’Éco-Musée de l’Huître, propriété de la famille Dugas qui est un producteur renommé de la province.  Caraquet est aussi le siège d’un événement gourmand bien connu des amateurs de vins et de gastronomie à l’arrivée de la période estivale depuis près de 15 ans avec son Festivin qui se déroule à la fin mai, début juin.

Caraquet s’impose de plus en plus comme une plaque-tournante des bonnes tables et des produits du terroir et de la mer. La présence des fromages Les Blancs d’Arcadie, l’arrivée l’an dernier de la Poissonnerie Pro-mer et l’ajout d’une Boulangerie et de produits fins comme la Boulangerie Grains de Folie démontre cet engouement pour la table.  Pour une Ville d’un peu moins de 5000 habitants, il est aussi à souligner qu’on y trouve également un restaurant japonais soit le Mitchan Sushi, un restaurant de mets orientaux, un café-bistro le Café Phare et un restaurant  appelé La Chocolatière qui offre une gamme de chocolats élaborés sur place.  

De plus,  le dernier né de cette éclosion des entreprises des produits gourmands et de la gastronomie est le restau bar à vin le Déjà Bu du propriétaire Robert Noël qui était sommelier d’Alcool NB jusqu’à tout récemment avant de se lancer dans l’aventure de la restauration. Pas étonnant donc de constater que Caraquet est la ville comptant le plus grand nombre de restaurant par personne dans la Péninsule acadienne.  Avec la tenue du Congrès mondial acadien dans la Péninsule acadienne en 2009, il est à parier que la réputation caraquetoise de Capitale culturelle de l’Acadie sera de plus en plus associée à celle de destination gourmande et gastronomique  en Acadie. 

Aucun commentaire: