samedi 16 janvier 2010

Robert Noël quitte Alcool NB?


En parcourant la chronique du sommelier Robert Noël dans l’Acadie Nouvelle ce matin, bon nombre de gens auront eu l’étonnement d’apprendre que ce dernier n’est plus à l’emploi du monopole d’état depuis le début de l’année 2010. En fait bien gens se poseront la question à savoir comment cela est-il possible que Robert puisse quitter le monopole d’état. Étant un ami de Robert depuis plusieurs années, j’avais été informé par ce dernier qu’il allait annoncer son départ à ses employeurs.

La promotion du monde du vin et de l’alcool en général est une vocation pas toujours évidente.  Cela étant dit, on ne pourra pas reprocher au sommelier originaire de Lamèque de ne pas s’être dévoué à faire la promotion du nectar de la vigne depuis son retour au Nouveau-Brunswick et notamment au sein d’Alcool NB. 

Si les ventes de vins ont progressées de façon constante depuis quelques années, on doit rendre à Caesar (ou à Robert) ce qui lui appartient.  Étant parfaitement bilingue,  il a su communiquer sa passion à bons nombres d’amateurs (dont moi-même) et il faut reconnaître qu’ANBL a eu du flair en l’embauchant.  Reste à savoir maintenant qui pourra combler ce poste à la société d’état, car le volet éducation au merveilleux monde des vins est encore dans sa phase d’adolescence au Nouveau-Brunswick.  Il serait dommage d’ignorer cette réalité…surtout avec les différents salons (Expo vin, Festivin, etc.) qui favorisent la sensibilisation à consommer mieux et a attirer de nouveaux adeptes.

Maintenant notre sommelier acadien est libre de mener à bien ses projets personnels.  Sachant qu’il est encore animé par cette fougue contagieuse à faire connaître l’appréciation des bons vins et de l’art de la table, je suis persuadé qu’il va continuer à s’illustrer.  Je lui souhaite bonne chance avec ces nouveaux projets et je vais demeurer un lecteur fidèle de  sa chronique dans mon quotidien francophone.

Aucun commentaire: