jeudi 22 octobre 2009

Une 2e vague de Bordeaux 2005 au Nouveau-Brunswick

Avec l’arrivée de l’Expo Vins et Gastronomie du Monde de Moncton au début novembre, Alcool NB va mettre sur le marché une quantité limitée de Bordeaux 2005. En septembre dernier 24 produits avaient été mis sur le marché suite à l’acquisition de Bordeaux 2005 par notre société d’état auprès de la Newfoundland Labrador Liquor Corporation. Ces vins se sont vendu presque en totalité et il y a maintenant 18 nouveaux produits de ces Bordeaux 2005 qui sont sur les tablettes du magasin de Dieppe à l’approche du salon des vins de Moncton. D’ailleurs, il y aura une dégustation au coût de 120 dollars le 5 novembre prochain dans le cadre des séminaires de l’Expo Vins. Pour plus d’information vous pouvez consulter le site officiel de événement.

Parmi les vins vedette de cette 2e vague, il y a une douzaine de bouteilles du réputé Château l’Angélus à 425$ l’unité, de même que le savoureux Château Montrose à 200 dollars. Les autres vins qui risquent de susciter beaucoup d’intérêt sont :

Le cru bourgeois Château Sociando Mallet à 90 dollars, le Petit Mouton à 135 dollars, Les Forts De Latour à 195 dollars et le Rauzan Segla Margaux à 160 dollars.

Il y a d’autres grosses pointures qui viennent d’arriver au Nouveau-Brunswick mais qui ne sont pas du bordelais. Avis aux amateurs de vins italiens, le Sassicaia (Citai) 2005 est disponible à 181 dollars, il n’y en a qu’une trentaine de bouteilles. Pour les amateurs de vins de Californie, il y a 3 bouteilles du Beringer Private Reserve Cabernet 2004 qui a obtenu la note de 95 de l’expert Robert Parker. J’ai eu la chance d’acheter une de ces bouteilles lors de mon passage dans Napa en avril 2008. Si j’ai du déboursé 115 dollars américain à l’époque, il vous faudra cependant payer 155 dollars chez Alcool Nb.

Enfin un autre vin américain est disponible pour les amateurs de vins corsés alors que Caymus Special Selection Cabernet Sauvignon est disponible pour 182 dollars. Il n’y a qu’une dizaine de bouteilles sur les tablettes. Est-ce une preuve que la récession frappe fort dans le monde pour que l’on puisse voir de ces vins de luxe sur nos tablettes? À vous d’en tirer vos conclusions…

Aucun commentaire: