vendredi 17 juillet 2009

Flat Rock Cellar : une fierté du Twenty Mile Bench

Circuler sur les petites routes de campagne de la péninsule du Niagara est certainement la vrai façon de découvrir le rythme quotidien des habitants de cette belle région du vin. Loin de l’autoroute Queen Elizabeth Way (QEW), le décor bucolique de l’escarpement du Niagara envoute les sens. Il y a ces plants de vignes mais aussi la présence des arbres fruitiers comme les cerisiers qui bordent le parcours de certains secteurs près de Jordan.

En remontant vers les plus haut sommets de l’escarpement du Niagara sur la 7th avenue, on a obtient vue imprenable sur la région avec le Lac Ontario à l’horizon ainsi que Toronto de l’autre côté de l’eau. C’est au 2727 de cette même montée que trône le vignoble de
Flat Rock Cellars sur ce qui est appelé le Jordan Bench. Le bâtiment est à lui seul une attraction dans ce décor avec son style moderne qui émane dans cette ruralité mais tout en donnant du charme à l’ensemble. Flat Rock Cellars possède à mon sens l’un des environnements des plus attrayants de la péninsule du Niagara. Avec sa forme hexagonale et ses fenêtres en abondance, de même que son positionnement surélevé, on a droit à un panorama unique sur les vignes dans la salle de dégustation, ce qui inspire à la découverte des produits de cette maison.

Lors de mon passage le responsable au bar de dégustation est un jeune homme de belle allure qui nous mentionne qu’il arrive tout droit d’un autre vignoble soit
Hillebrand. Malgré qu’il a une semaine de travail seulement au service de son nouvel employeur, on distingue déjà qu’il est animé par une passion indéniable envers les produits de la vigne et qu’il possède déjà de bonnes connaissances sur les vins du nouveau domaine qu’il représente.

Flat Rock Cellars a été fondé en 1999 et ce sont des installations modernes qui sont utilisé pour la conception des vins depuis son ouverture en 2005 tout en exploitant le relief des lieux afin de diminuer les impacts environnementaux. C’est d’ailleurs par le biais du principe d’écoulement par gravité que l’on traite le fruit de la vigne dans son processus de transformation en vin. Un grand soin est apporté dans toutes les phases ayant trait à l’élaboration des vins et des soins de la vigne. Que ce soit les vendanges à la main, la transformation en petites quantités, l’utilisation de fûts de chêne français pour le vieillissement, de l’emploi d’un système géothermique de chauffage et de réfrigération, rien n’est laissé au hasard.

Ed Madronich est le président de l’entreprise, il est d’ailleurs à l’origine de ce beau projet avec son père Ed Madronich senior. Ed Madronich prêche en faveur du terroir des vins de l’Ontario, et il y croit si fortement qu’il a été récemment élu président du Wine Council of Ontario (Conseil des vins de l'Ontario). Madronich junior a débuté sa carrière comme responsable de la marque chez Vincor Canada avant de devenir directeur du marketing chez Inniskillin. Le Conseil des vins de l’Ontario basé à St Catharines représente 82 viticulteurs des régions de Niagara, de la côte nord du Lac Érié, Pelee Island, Prince Edward County et du Grand Toronto.

Flat Rock Cellars se démarque d’ailleurs par le sérieux et la volonté de vouloir produire des vins dont la signature met en évidence le terroir du
Twenty Mile Bench. C’est Marlize Beyers qui agît à titre de winemaker de l’entreprise. Originaire de l’Afrique du sud, elle a œuvré dans plusieurs régions prestigieuses en Afrique du sud, en Allemagne et aussi à Bordeaux en France. Flat Rock Cellars est la première entreprise viticole en Ontario à utiliser à 100 pourcent les capsules-à-vis Stelvin. Lors de mon passage j’ai fait l’essai de plusieurs des vins de Flat Rock Cellars et j’ai été charmé par le populaire Twisted en blanc. Il s’agit d’un mélange à 60% de Riesling, de 20% de Gewurztraminer et de 20% de chardonnay. La fermentation a été effectué à froid dans des cuves en inox.

En rouge, j’ai également été impressionné par le 2007 Estate pinot noir en rouge. Mon coup de cœur est cependant réservé au Nadja’s Vineyard Reserve Riesling. Il s’agit d’une petite parcelle situé à la gauche en entrant vers le stationnement du domaine. Un peu plus froid de quelques degrés, cette parcelle du vignoble est exposée aux vents de l’escarpement. Il en résulte un vin dont la vigne est moins sujette aux maladies et dont les grappes demeurent plus longuement sur le plant de vigne. Les saveurs sont aussi développées plus lentement, permettant ainsi aux grappes de conserver un plus haut niveau d’acidité.

Flat Rock Cellars figure à mon sens dans les 5 vignobles ouvert au public qui m’ont le plus impressionné lors de ma visite dans la région du Niagara en juin 2009. Tawse Winery, Konzelmann, Reif Estate et Cave Spring sont les autres qui ont retenu mon attention. Flat Rock Cellars est plein de promesse, un peu à l’image de cette industrie du vin de l’Ontario qui est à mon sens un secret trop bien gardé en dehors des frontières de cette province.

Aucun commentaire: