lundi 16 février 2009

Bottle Shock : un film à boire!

Pour ceux et celles qui ont adoré le film Sideways avec Paul Giamati dans le rôle de Miles ou encore A good year mettant en vedette Russell Crowe et l’actrice française Marion Cotillard, il y a un nouveau film disponible avec le vin comme trame de fond dans le synopsis.  Le film du réalisateur Randall Miller intitulé Bottle Shock est sortie sans tambour ni trompette le 15 août 2008 en salle et sur DVD depuis le 3 février dernier. Ce récit un peu romancé d’une histoire vraie nous ramène en 1976 dans la belle région viticole de Napa Valley ou se déroule la majorité des scènes du film.   Est-il envisageable un jour pour les producteurs de vin français de se faire damer le pion par des vins provenant de la Californie en sol américain.   Pour ceux qui connaissent la célèbre dégustation de 1976 connu sous le vocable Le jugement de Paris, le film nous permet de revivre ce moment historique ou le Château Montelena de la région de Napa s’est illustrée avec son fameux chardonnay 1973 dans cette compétition à l’aveugle des plus grands connaisseurs de vin de France. 

Le film relate cet événement qui a permit de mettre sur la carte le potentiel des vins de la région de Napa par le biais de ce concours de dégustation ayant pour prétexte la célébration du bicentenaire de l'Indépendance américaine. La dégustation se fit à l'aveugle, rassemblant des vins français et californiens, des blancs à base de chardonnay et des rouges à base de cabernet-sauvignon donc inspiré des méthodes bordelaises.  Le film expose la vision d’un marchant d’origine britannique, Steven Spurrier (joué par Alan Rickman), alors propriétaire des Caves de la Madeleine à Paris, qui ne vendait pratiquement que des vins français et ne pensait pas que les vins californiens pourraient gagner cette compétition.  

À l’opposé on nous présente un vigneron qui caresse le rêve de produire un vin de qualité dans une région qui espère créer un jour des vins de renommée mondiale.  C’est d’ailleurs Bill Pullman qui incarne le personnage de Jim Barrett (le vigneron) qui doit aussi composer avec une situation financière difficile et avec la nonchalance de son fils Bo Barrett (joué par Chris Pine).   Toutefois ce dernier sera très instrumental dans la participation du vin de son père à cette compétition malgré les réticences de son paternel.

Bottle shock suit un bon rythme, malgré le côté historique qu’il tente de nous partager, il y a aussi une histoire d’amour et d’amitié qui occupe l’avant-plan car ce n’est probablement tout le monde qui a le goût d’entendre parler de vin pendant près de deux heures.  

Les images sont grandioses et nous amène à apprécier à quel point le travail de vigneron est parsemé d’embûche et partager par des gens qui ont de l’amour pour la terre et qui sont des passionnés de leur vignes.   D’ailleurs si le film est un bon divertissement, j’ai également apprécié fortement les additions spéciales sur le DVD dont ce petit documentaire sur le Château Montelena situé près de Calistoga en Californie.   On a la chance de voir les propriétaires du domaine et des commentaires sur cette philosophie qui fait en sorte encore aujourd’hui que leur étiquette mérite d’être apposée sur une bouteille.

Le Château Montelena a remporté la palme sur les blancs face aux vins suivants :

2-France - Roulot (Meursault Charmes) 1973
3-États-Unis - Chalone Vineyard 1974
4-États-Unis - Spring Mountain Vineyard 1973
5-France - Joseph Drouhin Le Clos des Mouches (Beaune) 1973
6-États-Unis - Freemark Abbey Winery 1972
7-France - Ramonet-Prudhon (Bâtard-Montrachet) 1973
8-France - Domaine Leflaive Les Pucelles (Puligny-Montrachet) 1972
9-États-Unis - Veedercrest Vineyards 1972
10-États-Unis - David Bruce Winery 1973

Quant aux vins rouges, c’est aussi un Californien qui a été primé soit le Stag's Leap Wine Cellars de 1973. L’ordre du classement des autres vins se lis comme suit :

2- France - Château Mouton-Rothschild (Pauillac) 1970
3-France - Château Montrose (Saint-Estèphe) 1970
4-France - Château Haut-Brion (Pessac-Léognan) 1970
5-États-Unis - Ridge Vineyards Monte Bello 1971
6-France - Château Léoville Las Cases (Saint-Julien) 1971
7-États-Unis - Heitz Wine Cellars 'Martha's Vineyard' 1970
8-États-Unis - Clos Du Val Winery 1972
9-États-Unis - Mayacamas Vineyards 1971
10-États-Unis - Freemark Abbey Winery 1967

Le plus cocasse c’est qu’en 2006 on a tenu à nouveau cette compétition pour souligner le 30e anniversaire du Jugement de Paris et devinez quoi, c’est encore un vin  américain qui a remporté les grands honneurs!   Un film à voir et pourquoi pas profiter de l’occasion pour boire un petit verre au lieu du traditionnel pop corn.

 

Aucun commentaire: