vendredi 23 janvier 2009

Avec le vin…I can’t get no satisfaction?


Le vin est devenu un produit de consommation important et le virage marketing est peut être devenu à ce point important dans ce monde de globalisation que les producteurs sont prêt à tout pour faire remarquer leur produit.  À ce sujet je vous suggère un excellent article de Vincent Marissal sur le site Cyberpresse qui s’intitule Sexe, vin et rock and roll. 

Il semble que la tendance est de mettre en valeur le nom d’un artiste avec celui du vin.  Le marketing a un prix car le consommateur devra bien entendu payer le  prix du vin et le marketing associé à l’utilisation du nom de l’artiste.  L’exemple cité dans ce texte est celui de Celebrity Cellars qui commercialise des vins avec l’étiquette à l’effigie d’artistes comme Céline Dion, Barbara Streisand, Kiss, Madonna et les Rolling Stones.   

Il y a même le producteur Ex Nihilo Vineyards de la région d’Okanagan au Canada qui a lancé sur le marché un Icewine appelé Sympathy for the devil (Titre d’une chanson des Stones) et qui se vend au prix de 125 dollars pour 200 millilitres de plaisir.    Le vin est-il en train de devenir un péché véniel? 

1 commentaire:

Ma Sélection a dit…

Je serais curieux d'y goûter pour voir si le prix est pour la qualité du vin ou pour les poches des Stones! ;)