mercredi 20 août 2008

Entre les grappes: vos échos de la vigne

Les français se payent les américains
Le domaine du vin est une affaire de gros sous et il est donc naturel d’assister à des prises d’acquisition. La France explore au-delà de ses frontières et se tourne de plus en plus vers la Californie et particulièrement Napa Valley pour tenter sa chance. Le Cos D’Estournel second vin dans la région de Saint Estèphe a donc fait l’achat du Château Montelena dans la région de Calistoga. Le wine enthusiast rapporte cette achat en citant que certaines sources sur Internet avançaient le chiffre de 110 millions de dollars pour cette transaction.


Le rosé voit la vie en rose
Le vin rosé a longtemps été considéré comme un vin de piquette juste bon pour un repas ordinaire ou pour faire changement de la bière sur le bord de la piscine. Depuis 5 ans le vin rosé connaît une progression vertigineuse de ses ventes en France, au point de susciter l'intérêt de toutes les régions viticoles. En dix ans, la consommation serait passé de
de 8% du total des vins à 21% chez nos cousins en Provence. Sur le site de cyberpresse un correspondant de l’Agence France-Presse explique ce qui a causé cette ascension du rosé chez les consommateurs.


Les vins maltraités
Le prochain numéro sur les tablettes du magazine britannique Decanter passe à tabac certaine boutique de vins de haute qualité qui offrent des vins qui doivent subir des températures au-delà de la norme recommandée d’au moins 18 Celcius. Certains établissement visité offrait un Chateau Ducru-Beaucaillou 1995 et un Graham's 1955 port à 22°C. Pour des bouteilles à plus de 100 dollars pièce, disons que c’est un manque flagrant d’éthique envers leur clientèle.

Aucun commentaire: