mardi 26 août 2008

Entre les grappes ; vos échos de la vigne

Mets chinois; les médaillés du vin?
Le Decanter magasine a publié un article en faisant un parallèle avec les Jeux Olympiques. Étant donné que tous les yeux du monde sont tournés vers la Chine, il est intéressant de faire un lien entre les mets chinois si populaire à travers le monde et les mariages qui peuvent en valoir la peine avec les vins. La cuisine chinoise est comme la plupart des mets asiatiques très aromatique donc il est assez difficile de réaliser des accords notamment avec le vin rouge. Ce sont les blancs qui semblent remporter la palme et particulièrement ceux d’Alsace en France. Le cépage champion en arôme dans cette région est le Gewurztraminer qui fera sensation avec une spécialité locale à Pékin, le Beijing Duck! De plus l’article suggère qu’un Crémant d’Alsace ou un Pinot blanc feront un excellent mariage avec des mets à base de fruits de mer comme les rouleaux du printemps ou des pétoncles. Un article qui met l’eau à la bouche.

Vino made in China?
Toujours sur le thème de la Chine, il semble que le marché asiatique est en voie de devenir une véritable manne pour les producteurs de vin qui veulent développer des marchés. Dans un article signé par Mike Steinberger sur Slate.com, on y indique que déjà on y dénombre environs 450 wineries en Chine ce qui est bien peu pour un pays de plus d’un milliard d’habitants. Le défi d’après l’auteur sera aussi de faire des vins qui rencontrent les standards des occidentaux. D’après certains observateurs qui ont fait des acquisitions en Chine, le pays a la qualité de sol pour faire de très bons vins mais ils n’ont pas le savoir-faire. Chose certaines les achats de vin en exportation pourraient s’avérer un beau potentiel si les autorités chinoises venaient à ouvrir leurs frontières davantage. Le plus récent événement de Vinexpo Asie-Pacifique en 2007 a démontré l’engouement pour le vin dans cette partie de la planète.


Le Québec sur le podium des vins?
Un autre papier qui m’a piqué la curiosité, c’est celui du chroniqueur du journal Le Devoir, Jean Aubry intitulé Oenotourisme PQ. Aubry parle des pas de géant de l’industrie du vin du Québec en faisant aussi de belles foulés littéraires dans son texte en utilisant le thème de l’olympisme!

Aucun commentaire: