samedi 17 mai 2008

Merci au Festivin


Je suis tout juste de retour de la Californie et j’ai pu réaliser plusieurs rêves durant ce séjour. D’abord j’ai eu l’opportunité de visiter plusieurs vignobles dans la région de Sonoma et aussi dans Napa. J’ai d’ailleurs consacré environ 6 jours dans le wine country Californien et j’aurais la chance dans reparler dans des chroniques à venir de mon blogue. Je suis arrivé au Canada le 8 mai à Moncton et je n’ai pas eu trop le temps de réaliser ce qui m’arrivait vraiment.

Samedi soir dernier (le 10 mai) j’étais invité par le Festivin à la soirée des vins Prestige et gastronomie organisée à l’Hôtel Paulin. Le comité organisateur du Festivin m’avait informé que j’allais y recevoir un hommage en étant admis au sein de l’Ordre bachique du Festivin. Déjà que je venais de passer deux semaines dans le pays des vins du plus grand état américain, j’étais certe loin de me douter de la représentation de ce geste.

Ce qui est encore plus symbolique c’est que je n’ai pas été le seul intronisé de la soirée. En fait l’Ordre bachique a aussi été attribué à un ami de Saint-Isidore soit Paul Haché. Cette coïncidence n’est pas banale car c’est au Festivin que j’ai rencontré mon ami Paul il y a déjà 4 ans si ma mémoire est bonne. Cette passion du vin a fait que nos chemins se sont ensuite croisés à plus d’une occasion et c’est grâce à Paul ou j’ai compris le sens du mot générosité! Les nombreuses soirées de dégustations chez lui valent toute cette reconnaissance que le Festivin lui confère cette année car il a su partager avec d’innombrables convives ces grands vins qui garnissent son cellier.

C’est en voyant sa somptueuse cave à vin que j’ai moi-même développé le goût d’aller plus loin dans mon hobby. Le plan initial de ma résidence prévoyait l’aménagement d’une cave et c’est en janvier 2005 que j’inaugurais enfin mon cellier. Ce n’est rien de comparable à celle de Paul mais nous avons développé également ce sens du partage en y adjoignant bien souvent le mariage des vins et des mets avec la complicité de ma conjointe. Cette dernière a le don de cuisiner avec raffinement et cela nous a permis de savourer des expériences gastronomiques extraordinaires.

Pour ce qui est de mon entrée dans l’ordre bachique par le Festivin j’ai certes été touché. J’ai d’ailleurs moi-même passé plus de quatre années au sein du comité organisateur. J’en ai était le plus jeune membre et c’est pourquoi à un certains moment donné j’ai dû délaisser mes tâches pour m’occuper de ma petite famille. Je n’ai toutefois jamais cessé de m’enrichir de connaissances sur le vin et j’ai également continué à partager celle-ci avec mon entourage. J’ai même présenté quelques cours d’introduction, organisé des dégustations avec des groupes et développé ce blogue. Mon intronisation dans l’ordre bachique a surtout reconnu mon apport à l’éducation du vin par le biais de mes chroniques sur le site Acadie.Net pendant de nombreuses années. Plus d’une quinzaine d’années à répandre la bonne nouvelle viticole et à verser de bons vins, c’est à peine le temps nécessaire pour faire vieillir une bonne bouteille de Saint Émilion.

Je suis aussi heureux d’avoir participé l’année dernière au concours de dégustation amateur tout en ayant la chance d’admirer le travail de professionnel comme mon ami Robert Noël qui est sommelier d’Alcool Nouveau-Brunswick. Le soutien de la Société des Alcools du Nouveau-Brunswick est essentiel à la poursuite des activités du Festivin et la présence de Robert lors de l’événement à Caraquet est un engagement digne de foi. Ce dernier dédié à la cause et il en donne souvent plus qu’on lui en demande.

Aujourd’hui j’en profite pour remercier les membres du comité organisateur du Festivin et particulièrement Allain Lanteigne et Claude l’Espérance qui poursuivent cette mission de tenir un événement viticole d’envergure à Caraquet depuis plus de onze années.

Je termine ici en saluant également quelques autres membres de l’Ordre Bachique soit Germain Blanchard, Jean-Eudes Savoie, Gilles Lepage, Ghislaine Foulem et Robert Noël. Je tenterais d’être à la hauteur en continuant de faire connaître le monde du vin et invitant les gens à participer aux activités du Festivin!

Aucun commentaire: