samedi 5 avril 2008

Partir en voyage à la découverte des vins de Californie

Depuis l’automne dernier je suis fébrile à l’idée de partir à la découverte de la Californie. L’élément déclencheur aura été sans aucun doute la bonne performance du dollar canadien versus la devise américaine. Il est devenu presque insensé de planifier un voyage dans les vignes d’Europe tellement notre devise est faible face à l’Euro. C’est donc vers l’ouest du continent de l’Amérique que nous avons donc cibler nos vacances à la fin du mois d’avril.

La préparation :
Avant de partir, il est essentiel de se préparer. Il faut donc prévoir plusieurs semaines à l’avance pour obtenir un passeport en bonne et dû forme car il est obligatoire d’avoir ce document pour monter à bord d’un avion pour atterrir en sol américain. Après avoir acheté mes billets d’avion par le biais d’Internet en m’assurant de pouvoir partir de Moncton vers Los Angeles, j’ai ensuite amorcé la cueillette d’informations. Je me suis aussi documenté en achetant un Guide de voyage sur les attraits de la Californie, en l’occurrence celui de la collection des guides Voir qui m’a tout de même coûté une quarantaine de dollars. Étant donné que je visais surtout les régions viticoles de Napa et Sonoma, j’ai aussi acheté un excellent guide avec des cartes concernant les vignobles. Ce guide Frommer’s en anglais intitulé Napa & Sonoma day by day (29 smart ways to see the Wine Country) est une petite mine d’or d’une quinzaine de dollars pratique en format poche. Moi et ma conjointe avons donc commencé à planifier un itinéraire.

Les réservations :
Pour vraiment ne pas perdre trop de temps sur place nous avons fait nos réservations d’hébergements à l’avance ainsi qu’une voiture décapotable pour ne rien manquer du panorama de l’état du soleil. Étant donné le décalage horaire de 4 heures, nous allons atterrir en sol californien vers midi à l’aéroport de Los Angeles et il sera donc près de 16 heures pour nous. Notre objectif étant de nous diriger dans le nord de San Francisco, ce qui représente une ballade en auto de près de 8 ou 9 heures, nous avons décidé de faire le trajet en faisant du tourisme.

Nous avons fixé notre premier arrêt à plus de 90 minutes de Santa Barbara soit à Pismo Beach qui est localisé sur la route 1. Le lendemain nous allons nous diriger vers San Franscisco alors que nous serons un peu plus habitué au décalage. Nous avons réservé les hôtels à partir du très populaire site Expédia.ca. Nous avons également acheté des billets pour visiter la célèbre prison Alcatraz via l’Internet. Il est suggéré de réserver d’avance surtout les weekends et lors de la période estivale. Nous avons également prévu de manger dans un restau de San Franscisco à proximité de notre hôtel dans le Financial District soit le Slanted Doors et encore là, nous avons bouclé le tout par Internet!

Visiter les vignobles; il faut s’annoncer!
Dans notre itinéraire nous avions décidé d’établir notre quartier général dans Sonoma plus exactement à Windsor qui est situé à plus de 90 minutes au nord de San Franscisco. Pour pleinement profité de notre séjour d’une semaine dans ces régions des vignobles nous avons dû tracer un itinéraire plus serré. La raison est simple, nous ne sommes pas les seuls à vouloir découvrir les vignes et parfois les tours offert par les producteurs sont limités à un certains nombre de personnes. Il est donc important de se faire une liste des vignobles qu’on veut absolument voir. Sonoma et Napa sont séparées par une chaîne de montagnes (Les Mayacamas), et l’accès d’une région à l’autre est donc limité. Aussi les distances sont assez appréciables, donc vous voudrez éviter de vous déplacer inutilement. Il est donc suggéré de se concentrer sur des vignobles d’une région en particulier avant de se diriger vers l’autre

Ce qu’il faut aussi savoir à propos des visites
Il faut aussi être conscient que les dégustations sont aussi sujettes à des tarifs, donc cette petite ballade dans les vignobles peut être très coûteuse. Certaines visites peuvent couter de 5 à 40 dollars par personne. Il y a des vignobles qui n’ont pas les permis pour offrir des tours, ni pour accueillir les visiteurs pour des séances de dégustation. Il existe toutefois un excellent outil sur Internet pour vérifier ces informations. C’est à partir d’un engin de recherche sur le site du San Franscisco Gate.com que je vous suggère d’amorcer vos recherches. Une bonne carte de la région de Sonoma et Napa est aussi recommandée pour localiser les vignobles et vérifier les distances entre chacun. L’utilisation de google maps est idéal pour faire cet exercise à même le web.

Pour ma part j’ai ciblé 4 vignobles par jour sur une période de 5 jours. J’ai décidé de consacrer 2 jours dans Sonoma et 2 jours dans Napa. Afin d’éviter de revenir sur mes pas, j’ai ciblé mes visites en fixant une journée pour le nord de chaque région et une journée pour le sud de chacune d’elle aussi. J’ai réservé 4 visites guidés soit une seule par jour, dans l’optique de me donner de la latitude si jamais je découvre un vignoble qui m’attire davantage que ceux que j’ai placé sur ma liste quotidienne. IL faut se garder un peu de plaisir de liberté car ce sont des vacances après tout.

Dont drink and drive?

Il faut aussi être prudent car la loi s’applique également pour la conduite en état d’ébriété donc ne pas trop consommer et prévoir une alternance des conducteurs. Il existe des services de limousines et des opérateurs de tours. Néanmoins je préfère profiter de la ballade et me laisser parfois guider hors des sentiers battus.

L’achat de vins

Pour ceux qui veulent acheter des vins chez les producteurs, il faut préciser qu’il n’y pas toujours davantage en fonction du prix. Les bouteilles se vendent généralement au même tarif que dans les winestores de l’endroit. Toutefois si vous devez rapporter du vin au Canada, je vous suggère d’y aller pour les vins les plus dispendieux en autant que vous respectiez la limite de deux bouteilles par personne. Les vins de Californie sont très dispendieux au Canada et nous payons souvent le double de ce qui est payé au pays de l’Oncle Sam. Ainsi une bouteille de Cabernet sauvignon de la maison Sebastiani qui se vend 30 dollars au Canada est disponible à une quinzaine de dollars là-bas. Donc pour meubler votre cellier de bouteilles prestique, un vin d’une centaine de dollars au Canada se vendra autour de 50 à 60 dollars là-bas, soit une belle occasion de savourer plus tard vos souvenirs de voyage autour d’une bonne bouteille!

Aucun commentaire: