samedi 8 mars 2008

Un délice de Corbières

Beaucoup de gens connaissent le Languedoc notamment parce que la Société des Alcools du Québec fait une bonne promotion des produits de ce terroir depuis belle lurette. Toutefois très peu de gens savent chez nous que cette région cache aussi un petit joyau soit l’appellation des vins de Corbières. D’après la description donnée par le site officiel de cette appellation on défini le territoire de Corbières de cette façon : «Bordées à l'ouest et au nord par le fleuve Aude, au sud par les Fenouillèdes, premiers contreforts des Pyrénées et à l'est par la Méditerranée, les Corbières dessinent un vaste quadrilatère où apparaissent les traces d'une histoire géologique mouvementée. Des portes de Carcassonne à l'ancienne île de Leucate, le climat évolue doucement. Les influences océaniques s'estompent, laissant régner en maître la Méditerranée. »

Récemment j’ai fait la découverte d’un vin qui m’a grandement séduit. Lors d’un passage récent dans la région montréalaise je me suis rendu dans le Vieux-Montréal avec un ami pour prendre un repas dans un restaurant tout aussi charmeur, soit le Bonaparte. Respectant la noblesse de la pure tradition gastronomique française de cette auberge fréquentée par les touristes notamment pour son accueil et la qualité de son hébergement. J’ai savouré une escalope de veau forestière de plus délicieuse. Toutefois ce qui m’a renversé c’est le choix de ce vin de Corbière, le Château du Grand Caumont Impatience 2004. Ce vin disponible à la SAQ pour $19.40 moyennement corsé et épicé. Avec une robe de couleur rouge violacé de bonne intensité que je mirais dans la lumière dégagée par le foyer du restau, je me suis laissé envouter par son nez de subtils arômes de confiture de petits fruits noirs et de tabac. En bouche une agréable fraîcheur dotée de tannins charnus avec une finale assez soutenue. Décidemment je vais me souvenir de cette soirée mais aussi qu’il est bon de s’offrir des vins de Corbières un peu plus souvent autour d’une bonne table!

Aucun commentaire: