samedi 18 août 2007

Une rencontre avec le Grüner Vetliner

Durant la période estivale, j’ai été passablement occupé. D’abord vous remarquerez un certain ralentissement dans mes activités sur mon blogue en août à cause de mes vacances. Toutefois cette période est propice à plusieurs expériences de dégustation qui me permettent d’explorer davantage le monde des vins. Il faut préciser que je ne bois pas d’alcool sur la semaine surtout lorsque je suis dans mes obligations professionnelles et familliales. Donc mes vacances me permettent un peu plus de latitude et j’en ai profité encore cette année. C’est d’ailleurs très récemment ou j’ai fait une découverte assez agréable. En fait c’est lors d’une dégustation semi à l’aveugle durant laquelle j’ai fait la connaissance du Grüner Vetliner, un cépage autrichien authentique.


Ce cépage blanc autrichien rappelle le traminer, mais en moins aromatique. Ordinairement c’est un vin léger, poivré qui développe des arômes de fruits et de pommes vertes. Il est suggéré de boire ces vins dans leur jeunesse. En Autriche, il représente environs 35% de l’encépagement total de ce pays, rouges et blancs confondus.

Quel plaisir gustatif j’ai eu un après-midi d’août alors que j’ai pu savourer un Grüner Vetliner bien frais par un beau soleil digne des plaisirs festifs de l’Acadie. Un vin qui offre une belle acidité et qui enrobe la bouche comme une trainée d’étoiles dans la voute céleste. Ce vin n’est malheureusement pas disponible au Nouveau-Brunswick, on en retrouve toutefois on en retrouve une dizaine de produits à la SAQ. Le Grüner Vetliner est particulièrement de bonne qualité dans les deux meilleures régions productrices de vins de ce pays soit Wachau et Kamptal! D'ailleur le Danube, fleuve réputé, traverse la région de Wachau situé dans le nord du pays.


Il est agréable en appéritif, mais il s’harmonisera avec des charcuteries, du harengs au raifort, une escalope de veau panée, du curry de poulet et des calamars. Un vin à découvrir, certe l’une de mes plus belles rencontres viticoles de l’été 2007. De plus pour ajouter une petite saveur locale, pourquoi ne pas relaxer en buvant votre Grûner en écoutant quelques cantates de Mozart, grand compositeur originaire de l’Autriche. Un pure plaisir…

Aucun commentaire: