lundi 21 mai 2007

Mes dégustations du congé de la Reine

Un bon Meursault 2004
Un bon Meursault 2004,
originally uploaded by Grif_007.
Le roi est mort, vive la reine. Pour le long congé de la Fête de la Reine, je me suis offert un traitement royal! Je suis allé voir le film Shrek The Third avec les enfants et je me suis rincé le gosier dans le cadre de dégustations à la maison.

J’ai été faire un petit tour dans mon cellier durant cette fin de semaine
afin de vérifier l’état d’un vin que je possède déjà depuis quelques années en cave et dont je possède quelques bouteilles du millésime 2001. Je parle ici du Château Roc de Bernon, un vin de la commune de Puisseguin dans la région de Saint-Émilion. Nous avons profité de ce temps froid de mai venteux et pluvieux pour se préparer dimanche une fondue chinoise et j’ai donc opté pour se vin afin d’accueillir nos convives. Le 2001 est encore très jeune. D’ailleurs les tanins sont encore assez costauds et le vin présente de belles notes épicées en finale. Je vais donc lui laisser encore un peu de temps en cave afin d’ouvrir les prochaines bouteilles de ce millésime.

Site Officiel : http://www.chateau-roc-de-bernon.com

J’ai aussi eu le vil plaisir à déguster samedi, un Château Talbot 1995 alors que la pluie était au rendez-vous! Grâce à un de mes bons amis, j’ai pu savourer ce Saint-Julien , 4ème Cru Classé qui s’est taillée une solide renommée à travers le monde. L’histoire du vignoble comme tel illustre bien la noblesse de ce vin. Ce vignoble de100 hectares doit son nom à un général anglais qui périt en 1453 à la bataille de Castillon. Pour ce qui en est du sol de ce terroir, situé au nord du domaine frère de Gruaud-Larose sur des croupes de graves profondes plantées à 66% en cabernet-sauvignon, 24% en merlot, 3% en cabernet-franc et 5% en petit-verdot, il produit un vin d’une qualité et d’une régularité exceptionnelle. Le millésime 95 gouté samedi était un pure délice avec ses arômes de cuir animal et d’un velouté de dentelle en bouche. Une expérience rehaussée par l’attente des années…



Le site officiel : http://www.chateau-talbot.com/vin.htm

Avec le printemps et la pêche au homard qui est amorcée, je suis davantage enclin à boire des vins blancs par les temps qui courent. Par un heureux hasard de circonstance j’ai eu la chance de mettre la main sur une bouteille de Meursault Joseph Drouhin 2004. Ce vin est un véritable délice pour le palais et se hisse à la hauteur de ses 46 dollars la bouteille.

C’est mon coup de cœur des derniers jours comme en témoigne la photo publiée à la une de mon blogue. Ce vin de Bourgogne est composé de raisins de Chardonnay vendangés manuellement, triés et pressés avec délicatesse. J’ai dégusté ce vin avec un filet de sole farcis aux crevettes qui constituait un heureux mariage avec le fumet du plat!


Le site officiel : http://www.drouhin.com


Je vous avais parlé de ce vin californien Folie à deux : Ménage à trois…Alors après avoir dégusté le rouge, je me suis laissé séduire par le blanc et je peux affirmer le préférer à son p’tit frère en rouge. D’abord, il se dégage un nez dont le bouquet est très intéressant avec son nez d’épices provenant du muscat avec ses notes d’agrûmes qui lui confère en bouches des saveurs citronnées et de fruits tropicaux. Son acidité vive en font une expérience rafraîchissante, idéal pour vos après-midi sur le bord de la piscine. Néanmoins à 21 dollars, peu de gens seront enclin à s’offrir ce plaisir californien. Plusieurs vont opter pour le rouge même si le blanc est à mon avis d’une qualité supérieure. Aux Etats-Unis les vins de cette gamme se vendent à peine 12 dollars.


Site officiel : http://www.folieadeux.com


Bonne fin de congé…

Aucun commentaire: