mercredi 7 février 2007

Une soirée gastronomique mémorable

Le week end dernier mes amis et moi avons partagé une expérience gastronomique bien particulière. Il faut rendre hommage à la cuisinière et ses acolytes, mais aussi à la qualité de plusieurs vins dont nous avons eu le privilège de goûter. Le menu de la soirée nous a donné l’occasion de passer à travers 6 services alors que nous étions douze autour de la table, et presque chaque plat était rehaussé de la présence d’un vin qui l’accompagnait.

Avant de passer à table nous avions fait notre palais avec un rosé mousseux Lavit Segura d’Espagne et nous avons aussi savouré un Château de Thill 2000, un Pessac Léognan fort savoureux qui s’est révélé à nos papilles gustatives après quelques minutes en carafe.


Nous avons aussi dégusté un Château de Cruzeau en provenance du même terroir en attente du premier service.

1er service

C’est un velouté aux carottes qui a ouvert le bal des plats de la soirée avec un délicieux Muscadet de Sèvre et Maine sur lie du Domaine Chéreau Carré 2005 un beau vin blanc du pays Nantais à moins de 14 dollars.

2e service

Grâce à la complicité de nos cuisiniers, nous avons goûter ensuite à une terrine du Pays de Bergerac de notre ami Jean-Pierre accompagné d’une gelée au porto, avec un magnifique vin de Guigal 2002 soit un Croze Hermitage.

3e service

Encore avec notre Bergeracois, la patrie de Cyrano, nous avons eu droit à de savoureux
escargots à la périgourdine . Plusieurs personnes ont alors terminé les vins précédents.

4e service

Granitée à l’orange au spumante d’asti. Un petit moment fraîcheur pour se refaire le palais.

5e service

Comme plat principal, c’est une longe de porc farcie aux fruits qui a été offertes à nos convives avec des patates moelleuses à l’acadienne (en forme de cœur pour souligner la St-Valentin) . Comme vins, nous avons eu droit à des délices exquis et un privilège exceptionnel, soit un Château Palmer 1975 et un Château Malescot Saint-Exupéry 1996.

Nous avons profité longuement de ces plaisirs gustatifs et nous nous sommes laissé enrober des saveurs de ces grands vins d’exception avant de passer au service suivant.

D’ailleurs avec douze personnes, nous avons pu ouvrir une 3e bouteille soit un Château Peymartin 2000 qui malgré sa jeunesse n’a pas été dans l’ombre de ces vins. Il en a étonné plusieurs bien qu’il ne s’agisse pas d’un château de la renommée des deux bouteilles précédentes.

6e service

Gâteau au fromage au trois délices (chocolat,ananas et coconut - Recette de Dorice) avec un vin d’Uruguay soit un Carrau Pujol dont le nez chocolaté s’harmonisait bien avec cette petite douceur.

Ce fût donc une belle soirée, nous seulement pas la qualité de la nourriture et des vins, mais surtout par l’agréable compagnie de nos invités et de leur générosité. Une soirée qui restera graver dans notre mémoire…

Aucun commentaire: