vendredi 26 janvier 2007

Lurton rime avec production

Vous avez probablement vu passer sous vos yeux le nom Lurton lors d’une visite dans un magasin de la SAQ ou d’Alcool NB. En fait la famille Lurton est l’une des plus jeunes dynastie du vin ayant émergée du bordelais. Attention toutefois, car si vous essayez de démêler la généalogie des Lurton, vous pourriez avoir un peu plus de difficulté que d’y trouver un bon vin sur les tablettes. Il faut savoir que ces générations de vignerons de Bordeaux commencent avec André Lurton, qui est le père de Jacques et François Lurton.


Ce sont d’ailleurs Jacques et François qui sont devenu des « flying winemakers »! Les vins de ces deux bonhommes sont devenu symbole de vins à bon rapport qualité/prix sur plus de 3 continents. Après la France en Europe, l’aventure s’est transporté en Australie.

Les vins de François et Jacques ont aussi gagné la terre espagnole où ils ont aussi opéré un vignoble puis c’est en Amérique du sud qu’ils ont ensuite étendu leur expertise en exploitant des domaines en Argentine, au Chili et récemment en Uruguay.

François est aussi père de Lucien, André et Dominique et Simone la seule fille. On pourrait aussi continuer plus loin avec les enfants de Lucien qui gèrent également une dizaine de domaine bordelais à eux seuls. Les Lurton ont aussi quelques vins un peu plus haut de gamme soit le Château Cheval Blanc et le Brane-Cantenac.

Malgré des relations un peu froide, les frères Lucien et André ont collaboré dans un partenariat soit le Clos Fourtet qui a depuis été revendu. C’est Pierre le fils de Dominique qui opère maintenant la propriété.

Les plus cosmopolite de la famille demeurent Jacques et François qui explorent maintenant de plus le nouveau monde. Jacques a été longtemps le fabriquant de vin et François etait plus concentré sur l’aspect business . D’ailleurs en décembre dernier les deux hommes ont décidé de prendre chacun leur route de leur côté. François devient le seul actionnaire majoritaire de la société en reprenant les parts de son frère. Jacques, va semble t-il continuer d’apporter ses connaissances œnologiques, tout en aidant son père dans la gestion de ses domaines et en développant sa propriété d’Australie.

Chez nous au Nouveau-Brunswick, on retrouve une dizaine de produits des Lurton sur les tablettes dont quelques vins blancs dont le très bon Château Bonnet produit par André Lurton et qui se vend autour de 16.27$. En rouge les amateurs du Nouveau-Brunswick connaissent probalement le très bon Fitou la Cuvée des Ardoises qui est un savoureux mélange de Grenache, syrah et carignan. Par ailleurs je dois aussi mentionner que André Lurton est à l'origine d'un de mes vins préférés de la région de Pessac-Léognan, soit le Chateau de Cruzeau! Ce magnifique vin a déjà été disponible au Nouveau-Brunswick, mais on le retrouve quand même encore au Québec à la SAQ pour 23.45$.

Aucun commentaire: