jeudi 7 décembre 2006

Le Clos Jordanne...le bourguignon canadien!

L'Ontario deviendra semble-t-il la Bourgogne canadienne. En fait la région du Niagara situé près des Grands Lacs semble profiter d'un climat qui se rapproche des conditions bourguignonne et c'est pourquoi un projet se propose d'y exploiter des cépages qui ont fait le renom du terroir français soit le pinot noir et le chardonnay! Un nouveau nom fera donc jaser dans le monde viticole alors que Le Clos Jordanne est né d'un partenariat avec Vincor en 1998. Le défi était de taille car il consistait à partir de zéro en y érigeant un domaine en collaboration avec l'un des plus importants négociant-producteurs de vins de Bourgogne soit Boisset. Le clos Jordanne est un domaine de près de 31,5 hectares dont la moitié est planté de cépages bourguignons. Les partenaires dans cette aventure disent être en mesure de pouvoir produire des vins à vocation mondiale. D'ailleurs en discutant avec un sommelier du Nouveau-Brunswick ayant eu l'occasion de goûter au pinot noir de l'entreprise...ils auront possiblement l'un des meilleurs pinot noir produit en Amérique du Nord.

Pour donner de la gueule à leur batiment Vincor et Boisset ont fait appel à l'architecte d'origine canadienne et de réputation mondiale Frand O Gehry pour élaborer les plans et assurer la réalisation de la cave du nouveau domaine. Gehry a repris l'idée du toit de titane de Guggenheim. L'investissement global de ce domaine devrait frisser les 20 à 45 millions de dollars. Les vins du clos Jordanne seront destinés au marché nord-américain dans une proportion de 80%. Rappelons que la famille Boisset est à l'origine de vins issus de plusieurs maisons viticoles bien connus de Bourgogne comme
Mommessin, Bouchard Ainé & Fils, Jaffelin, Ropiteau, Thorin et d’autres.


Aucun commentaire: